Froome : "J'ai parfaitement le droit de courir"

Chris Froome à l'entraînement
Chris Froome à l'entraînement - © JEAN-PIERRE CLATOT - AFP

Chris Froome, quadruple vainqueur du Tour de France, a une fois de plus confirmé qu'il sera bien au départ du Tour de France cycliste le samedi 7 juillet à Noirmoutier-en-l'île. "Absolument. Je n'ai rien fait de mal et j'ai parfaitement le droit de courir," a confié le Britannique dans une interview à Sky Sports.

Froome doit encore justifier une présence anormalement élevée de salbutamol retrouvée lors d'un contrôle antidopage à l'issue de la 18e étape du Tour d'Espagne 2017 qu'il devait remporter.

L'affaire traîne depuis des mois et on ne peut pas s'attendre à une décision avant le Tour.

Bernard Hinault, quintuple vainqueur du Tour, juge que Froome n'a pas sa place dans le peloton à la suite de ce contrôle anormal. "Il est positif. Pourquoi a-t-on condamné Alberto Contador pour les mêmes causes, et pourquoi lui ne serait pas condamné ?", a déclaré le dernier Français vainqueur du Tour (en 1985). Hinault a récemment appelé les autres équipes à boycotter le Tour si Froome prenait le départ.

Froome comprend l'agitation parce que tout cela prend beaucoup de temps, mais ne doute pas. "Il existe une procédure qui me permet de démontrer que je n'ai rien fait de mal et je suis confiant d'être acquitté. Cela signifie que mes résultats resteront inchangés, je n'en doute pas", a dit le leader du Team Sky, qui a remporté le Tour d'Italie cette année.

Le Britannique ne craint pas non plus un comportement hostile du public à son égard sur les routes du Tour. "Je ne suis pas vraiment inquiet pour ça. Au fil des ans, il y a toujours eu un groupe de gens qui, pour quelque raison que ce soit, ne sont pas heureux de nous voir. Il y a déjà eu de l'adversité et nous nous en sommes toujours bien sortis. Je ne peux qu'espérer que cela n'influencera pas la course."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK