Frank Schleck en veut à l'organisation du Tour

Frank Schleck a du abandonner suite à une triple fracture de la clavicule.
Frank Schleck a du abandonner suite à une triple fracture de la clavicule. - © BELGA

Le Luxembourgeois de Saxo Bank, obligé d'abandonner le Tour de France après une triple fracture à la clavicule gauche à cause d'une chute, a vivement critiqué jeudi les organisateurs, estimant qu'il jouaient "avec la vie des joueurs".

"Ceux qui planifient la route du Tour n'ont aucun droit de jouer au hasard avec la vie des coureurs pour faire simplement une course spectaculaire", déclare dans un entretien au quotidien danois Ekstra Bladet le coureur, qui a chuté sur les pavés de la 3e étape.

"Les chutes font partie du sport cycliste, mais ce n'est pas un divertissement. Il y a des coureurs qui ne se relèvent jamais et deviennent infirmes pour la vie", a-t-il rappelé.

"Personne ne doit tracer un parcours qui invite presque à des chutes, et surtout pas sur le Tour de France", a encore dit le champion du Luxembourg, car "aucun coureur ne serait véritablement heureux de gagner le Tour si sa victoire était due uniquement à une chute d'Alberto Contador ou d'Andy Schleck", les deux favoris de l'édition 2010.
Frank Schleck s'est dit "très en colère et frustré" contre les organisateurs, qui insistent sur la sécurité en obligeant par exemple les coureurs à porter des casques, mais choisissent en même temps un tracé où, selon lui, les chutes sont garanties.

Le coureur blessé, qui s'est classé cinquième des deux derniers Tours de France, espère se remettre en selle au Tour d'Espagne, fin août.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK