Florian Vermeersch, champion de Belgique Espoirs: "Mon avenir est sur la route"

Florian Vermeersch (Lotto-Soudal U23) a remporté le championnat de Belgique des espoirs en cyclisme sur route samedi à Habay-la-Neuve. Il a devancé Gilles De Wilde (Home-Solution Soenens) et Sébastien Grignard (Lotto Soudal U23).

Les trois coureurs montés samedi sur le podium du championnat de Belgique des espoirs à Habay-La-Neuve ont été trois des principaux animateurs de la course qui s'est déroulée sur 175 kilomètres et intégralement sous la pluie.

Sébastien Grignard a été le premier lanceur de l'échappée initiale qu'a intégrée Gilles De Wilde. Florian Vermeersch a, quant à lui, été un des activateurs de la contre-attaque qui a permis son retour à l'avant de la course.

Les trois jeunes coureurs ont lancé leur attaque, qui allait s'avérer définitive, à 50 kilomètres de l'arrivée. Vermeersch, le plus frais du trio de tête, a mis à profit une des nombreuses côtes du parcours pour s'échapper vers la victoire à moins de 10 kilomètres du but. Grignard a parfaitement le jeu d'équipe pour neutraliser toute réaction de De Wilde.

Florian Vermeersch a signé à Habay-La-Neuve son 3e succès de la saison après son titre provincial de Flandre orientale et sa victoire dans la 1re étape de l'Internationaal Beloften week-end aux Pays-Bas. Il a succédé à Gerben Thijssen, champion de Belgique U23 en 2018 à Stabroek devant Jens Reynders et Tom Verhaegen.

Cyclocrossman de talent chez les jeunes, Florian Vermeersch (Lotto Soudal U23) a définitivement opté à la mi-2018 pour le cyclisme sur route. Un succès qui le conforte dans sa décision d'opter pour le cyclisme sur route, lui qui avait notamment été 4e du championnat d'Europe de cyclocross chez les juniors en 2015.

"Mes dernières courses à l'étranger ont été une très bonne préparation pour Habay-la-Neuve, notamment le Tour d'Alsace, qui ne présentait pas un parcours à ma mesure mais où j'ai pu bien travailler dans la perspective du championnat national. Je savais que le circuit d'Habay-la-Neuve serait un peu semblable, sans être copie conforme à l'Alsace. Je me suis épargné pendant la moitié de la course et j'ai bondi dans un contre à la mi-course. Nous sommes rentrés sur la tête de course. Nous sommes sortis avec Gilles De Wilde et mon co-équipier Sébastien Grignard à 50 kilomètres de l'arrivée et notre échappée a réussi. J'ai pris les devants dans le dernier des dix tours de circuit. Mon co-équipier a très bien protégé mon échappée. Je suis très heureux de m'être imposé ici où la course très dure me convenait très bien. J'étais dans un super-jour".

Ancien cyclocrossman, Florian Vermeersch a définitivement opté pour la route. "Mon futur n'est plus en cyclocross mais sur la route et plus particulièrement dans les classiques. Mon gabarit est en effet trop grand pour être grimpeur. Je veux aussi beau travailler mon contre-la-montre. Mais je veux d'abord profiter de mon titre national".

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK