Dave Brailsford a « un faible » pour Victor Campenaerts

Dave Brailsford a « un faible » pour Victor Campenaerts
Dave Brailsford a « un faible » pour Victor Campenaerts - © YUZURU SUNADA - BELGA

Victor Campenaerts a marqué les esprits avec quelques performances de choix ces derniers mois. Entre son titre européen, sa médaille mondiale et évidemment son record de l'heure, le coureur belge s'est affirmé comme l'un des meilleurs spécialistes du contre-la-montre de la planète. Vocsnor sera en fin de contrat au terme de la saison. Et son profil intéresse logiquement plusieurs équipe. Dont Ineos, l'ex-Sky.

« C'est un coureur très fort qui a roulé des chronos fantastiques ces dernières années et qui a encore une marge de progression. Je ne peux rien y faire, mais j'ai un faible pour lui », détaille Dave Brailsford, dont les propos sont relayés par Het Nieuwsblad.

« Je préfère garder mes cartes secrètes concernant les transferts plutôt que de les partager dans les médias. Et mes discussions avec les coureurs restent privés », ajoute le patron d'Ineos.

La formation britannique n'a pas vraiment l'habitude de travailler avec des coureurs belges. Seul Serge Pauwels a porté les couleurs de l'équipe en 2010 et 2011. Malgré l'intérêt du big boss, il n'est pas sûr que Campenaerts viendra s'ajouter à la liste.

L'Anversois apprécie particulièrement la liberté dont il jouit chez Lotto-Soudal. Il a par exemple pu axer tout son début de saison sur sa tentative de record de l'heure. Dans l'optique des Jeux Olympiques de Tokyo, il pourrait privilégier la continuité et prolonger avec son employeur actuel.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK