Daniel Martínez s'impose en haut du Col de Turini, Gilbert 2ème au général

Le Colombien Daniel Martinez (Education First) a remporté la 7e étape de Paris-Nice (WorldTour) au sommet du Col de Turini au départ de Nice sur 181,5 km samedi. Il s'est extrait dans les derniers mètres d'un groupe de quatre pour s'imposer devant son compatriote Miguel Angel Lopez (Astana), le Français Nicolas Edet (Cofidis) et le Britannique Simon Yates (Mitchelton-Scott). A la veille de l'arrivée, le Polonais Michal Kwiatkowski (Sky) a cédé son maillot jaune de leader au classement général à son jeune équipier colombien Egan Bernal. Philippe Gilbert (Deceuninck - Quick-Step), membre de l'échappée du jour, est deuxième du général.

Avec six montées au programme dont la Pelasque au km 161 (5,7 km, 6,2 %) et, vingt kilomètres plus loin, le Col de Turini pour finir (15 km, 7 %), à 1.604m d'altitude, soit deux côtes de première catégorie, c'était l'étape-reine de cette 77e édition. Le Néerlandais Dylan Groenewegen et l'Australien Caleb Ewan étaient non partants.

Thomas De Gendt (Lotto Soudal) aura travaillé pour récolter des points au sommet des difficultés afin de conforter son maillot à pois. Sous l'impulsion des Lotto Soudal, un groupe de 39 coureurs - avec aussi Tim Declercq et Philippe Gilbert (Deceuninck-Quick Step) ainsi que Maxime Monfort (Lotto Soudal) - s'est même détaché alors que l'Irlandais Sam Bennett (Bora-Hansgrohe), porteur du maillot vert et vainqueur de deux étapes, abandonnait.

Philippe Gilbert était le mieux classé au général alors que De Gendt passait en tête des cinq premières difficultés de la journée. Ce groupe comptait toujours 6 minutes d'avance à 36 km de l'arrivée.

Dans le col de Turini, à 9 km de l'arrivée, Simon Yates (Mitchelton-Scott) a attaqué, suivi par Miguel Angel Lopez (Astana), Sergio Henao (UAE), Daniel Martinez (Edcuation First) et Nicolas Edet (Cofidis).

A 5,5 km de l'arrivée, Lopez tentait sa chance en solitaire, mais était repris par Martinez, Yates et Edet trois kilomètres plus loin. Les quatre échappés plaçaient tour à tour une accélération dans les derniers kilomètres de l'ascension.

Martinez démarrait sous la flamme rouge. Seul Lopez parvenait à l'accompagner. Mais dans les derniers mètres, Martinez lâchait définitivement son compatriote et s'imposait. Edet prenait la troisième place à 20 secondes devant Yates.

Derrière eux, Philippe Gilbert montait à son rythme avec l'espoir de s'emparer du maillot jaune. D'autant que le leader du général, le Polonais Michal Kwitkowski (Sky) était distancé du groupe des favoris. Mais son équipier Egan Bernal, deuxième à 18 secondes au départ de l'étape, parvenait à maintenir le maillot au sein de l'équipe Sky.

Bernal, 22 ans, possède 45 secondes d'avance sur Gilbert et 46 sur son compatriote Nairo Quintana (Movistar).

Paris-Nice s'achève dimanche à Nice avec un dernier tronçon de 110km comprenant six cols.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK