D'hoore et Kopecky premières championnes du monde de Madison

Jolien D'hoore et Lotte Kopecky ont écrit l'histoire du cyclisme sur piste. Le duo belge a décroché le premier titre mondial féminin en Madison (course aux points par équipes).

Elles se sont imposées devant la Grande Bretagne et l'Australie au terme d'une course marquée par de nombreuses chutes.

La paire belge a disputé une course attentive et solide. Tout en bénéficiant d'un petit coup de chance lorsque l'Australienne Manly s'est retrouvée au sol. Cure a remporté le sprint suivant, mais a dû poursuivre son effort pour permettre à sa partenaire de revenir en course.

La Grande-Bretagne, la Nouvelle-Zélande et l'Australie sont vite apparues comme les principales menaces pour les Belges. Une nouvelle chute de Manly a compliqué la tâche de l'Australie.

A 30 tours de la fin, après 9 sprints, la Belgique totalisait 27 points, trois de plus que la Grande-Bretagne. D'hoore s'adjugeait le 11e sprint, donnant un avantage plus important aux Belges.

D'hoore s'offrait même le luxe de gagner le dernier sprint, où les points sont doublés. La Belgique s'imposait avec 45 points devant la Grande-Bretagne (33) et l'Australie (26).
Les deux Belges, championnes d'Europe en titre, ont fait la course en tête de bout en bout. Omniprésentes lors de pratiquement tous les sprints intermédiaires, D'hoore et Kopecky ont marqué des points lors de 9 des 10 sprints disputés.

Elles apportent à la Belgique sa troisième médaille dans ces Mondiaux de Hong Kong après le bronze de D'hoore en scratch et l'argent de Kenny De Ketele dans la course aux points.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK