Cyclo-cross, Sanne Cant championne de Belgique pour la 12e fois : "Je n'ai jamais paniqué"

Il faut remonter à 2009 pour trouver trace d'une ligne du palmarès du championnat de Belgique dames de cyclocross qui ne mentionne pas le nom de Sanne Cant. Cette année-là, l'Anversoise avait terminé 2e derrière Joyce Vanderbeken à Ruddervoorde. Cant s'est emparée du maillot tricolore l'année suivante et n'a depuis plus été battue au National. Dimanche, elle a conservé son titre à Meulebeke, décrochant son 12e titre de championne de Belgique d'affilée.

"J'ai dû rendre mon maillot tricolore le matin, avant le départ. C'est toujours un peu bizarre. Je suis contente de pouvoir de nouveau porter mon maillot normal", a déclaré Sanne Cant après sa victoire.

"J'étais assez bien, j'ai assez vite pu trouver mon propre rythme et choisir mes trajectoires, c'était la meilleure option aujourd'hui", poursuit l'Anversoise de 30 ans. Je savais que Lotte Kopecky faisait une belle course derrière, mais je n'ai jamais vraiment paniqué. J'avais une dizaine de secondes d'avance, c'est pas mal sur un tel parcours. Je suis fière de conserver mon titre, même si l'absence du public est bizarre. D'habitude, on entend les spectateurs crier, ici pas du tour. C'est bizarre. Dommage que les Mondiaux d'Ostende se feront aussi sans public, alors que c'est dans notre pays. Mais je vais donner le meilleur de moi-même".

Nouvelle venue dans les labourés, Lotte Kopecky, championne de Belgique sur route, a fini 2e à 22 secondes. "Cette 2e place ne me surprend pas", dit Sanne Cant. "Lotte a gagné de belles courses sur route, c'est une très bonne concurrente que je n'ai certainement pas sous-estimée. Elle a pris le départ sans pression, ça fait aussi une différence".

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK