Cyclisme : Retrouvez toutes les victoires belges de la saison 2021

Ludovic Robeet en route vers la victoire sur la Nokere Koerse
13 images
Ludovic Robeet en route vers la victoire sur la Nokere Koerse - © ERIC LALMAND - BELGA

Le véritable coup d'envoi de la saison cycliste internationale a été donné le 3 février dernier du côté du sud de la France. Et dès cette première course, l'Etoile de Bessèges, les Belges ont brillé : une victoire d'étape pour Timothy Dupont (Bingoal - Wallonie Bruxelles), une victoire d'étape et le classement général pour Tim Wellens (Lotto Soudal) !

Dans cet article, nous vous proposons de retrouver toutes les victoires belges, chez les professionnel(le)s, de cette saison 2021.

16. Jasper Philipsen, Grand Prix de l'Escaut

Le 7 avril, trois jours après le Tour des Flandres remporté par Kasper AsgreenJasper Philipsen s'adjuge au sprint le Grand Prix de l'Escaut devant Sam Bennett et Mark Cavendish.

Parmi les trente coureurs échappés qui ont joué la victoire du côté de Schoten, on retrouve quelques favoris : Bennett, Cavendish (trois fois vainqueur), Ackermann, Politt, Nizzolo, Philipsen, Sarreau...

Malgré quelques petites tentatives dans les derniers kilomètres, la victoire se joue au sprint. Deux trains se forment. D’un côté les Deceuninck - Quick-Step, de l’autre les Alpecin-Fenix.

Le vainqueur se trouve dans le deuxième train. Philipsen est le plus véloce et s’impose devant Bennett et Cavendish.

15. Wout van Aert, Gand-Wevelgem

Sa deuxième sortie de la saison sur les routes belges est déjà la bonne : deux jours après sa crevaison et son manque de jus dans le final du Grand Prix de l'E3, Wout van Aert (Jumbo-Visma) remet les pendules à l'heure et remporte sa première Classique de l'année sur les routes de Gand-Wevelgem. Auteur d'une course très offensive en compagnie de son coéquipier Nathan Van Hooydonck, WVA a fait la course en tête du début à la fin de l'épreuve et s'est montré le plus rapide lors du sprint des sept rescapés de l'échappée royale. Il s'agit de sa troisième victoire de la saison après deux étapes de Tirreno-Adriatico.

14. Thomas De Gendt, dernière étape du Tour de Catalogne

Thomas De Gendt (Lotto Soudal) a remporté le dimanche 28 mars la septième et dernière étape du Tour de Catalogne, composée d'une boucle autour de Barcelone. Le parcours vallonné autour de Montjuic promettait du spectacle... et l'offensif coureur belge a été fidèle à sa réputation !

A 45 kilomètres de l'arrivée, à l'entame des six tours du circuit final, Thomas De Gendt, présent dans l'échappée matinale, a tenté sa chance, accompagné par le solide Matej Mohoric. A un peu plus de cinq kilomètres du but, le Belge a déposé le Slovène dans la dernière ascension de la journée et s'est envolé en homme fort vers son premier succès de la saison. Une vraie victoire "à la De Gendt" !

13. Jasper Stuyven, Milan-Sanremo

Jasper Stuyven a remporté samedi la 112e édition de Milan-Sanremo (WorldTour), premier Monument de la saison cycliste. Après 299 km de course, le coureur de Trek-Segafredo s'est imposé sur la Via Roma devant l'Australien Caleb Ewan (Lotto Soudal) et Wout van Aert (Jumbo-Visma). Le Slovaque Peter Sagan (BORA-hansgrohe) a pris la quatrième place, devant Mathieu van der Poel.

Stuyven succède au palmarès à Wout van Aert. Stuyven, qui aura 29 ans le 17 avril, décroche la 9e victoire de sa carrière, le premier de la saison et le premier dans un Monument. C'est le 22e succès belge dans la 'Primavera'.

12. Tim Merlier, Bredene Koksijde Classic

Tim Merlier a décroché le 3e succès de sa saison ce vendredi sur la Bredene Koksijde Classic. Le Belge de l’équipe Alpecin-Fenix s’est montré le plus rapide dans un sprint en comité réduit en devançant l’ancien champion du monde Mads Pedersen. le Français Florian Sénéchal a pris la 3e place. Tom Van Asbroeck et Eduard Grosu complètent le top 5.

La course s’est décantée à plus de 100 kilomètres de l’arrivée lors de l’enchaînement répété Monteberg – Mont Kemmel. Un groupe de douze hommes forts s’est isolé à l’avant avant d’aborder les 90 derniers kilomètres. Derrière ces coureurs, 16 coureurs sont partis à leur poursuite et sont parvenus à faire la jonction. Parmi eux, Tim Merlier qui a donc réussi à ne pas se faire surprendre.

11. Ludovic Robeet, Nokere Koerse

Le 17 mars, Ludovic Robeet (Bingoal - Wallonie Bruxelles) s'offre un succès de prestige en remportant au bout de l'effort la 75ème édition de la Nokere Koerse (1.Pro).

Présent dans la longue échappée du jour, le Nivellois de 26 ans est récompensé après une course très offensive qui l'a vu attaquer à plusieurs reprises et résister au retour du peloton !

Son dernier compagnon d'échappée, le Français Damien Gaudin (Total Direct Energie), prend la deuxième place, et quelques secondes plus tard, l'Italien Luca Mozzato (B&B Hotels p/b KTM) remporte le sprint du peloton devant deux Belges, Jordi Meeus (Bora - hansgrohe) et Tom Van Asbroeck (Israel Start-Up Nation).

Il s'agit de la deuxième victoire professionnelle de Ludovic Robeet après la quatrième étape de la Settimana Internazionale Coppi e Bartali en 2019.

10. Wout van Aert, dernière étape de Tirreno-Adriatico

Très actif durant une semaine sur les routes de Tirreno-Adriatico, Wout van Aert s'offre le contre-la-montre final de la course italienne à San Benedetto del Tronto(10.1 kilomètres) en devançant notamment Filippo Ganna (Ineos Grenadiers), Champion du Monde de la spécialité.

Le Belge de l'équipe Jumbo-Visma termine à la deuxième place du classement général à 1:03 du Slovène Tadej Pogacar (UAE Emirates), qui n'est autre que le dernier vainqueur du Tour de France !

9. Wout van Aert, première étape de Tirreno-Adriatico

Wout Van Aert (Jumbo-Visma) a remporté la première étape de Tirreno-Adriatico ce mercredi pour sa première victoire de la saison ! Le Belge a été le plus rapide d’un sprint massif arrivé à Lido di Camaiore au terme d’une étape de plat longue de 156 km. Il a devancé Caleb Ewan et Fernando Gaviria. Tim Merlier a terminé à la sixième position.

Van Aert s’est donc montré le plus rapide au sprint dans lequel il y avait du beau monde. Le Sportif belge de l’année est sorti aux 200 mètres. Il a résisté au retour de Caleb Ewan pour décrocher sa première victoire de la saison.

8. Jolien D'Hoore, première étape du Healthy Ageing Tour

Jolien D’hoore (SD Worx) a remporté, le 10 mars, la première étape du Healthy Ageing Tour. L’ancienne championne de Belgique a imposé sa pointe de vitesse sur le circuit automobile d’Assen au terme de 126 kilomètres de course.

Notre compatriote a devancé Alice Barnes (Canyon-Sram) et Karlijn Swinkels (Jumbo-Visma). La très rapide Lorena Wiebes (Team DSM) a chuté dans l'emballage final (après avoir touché la roue arrière de Barnes ?).

7. Mauri Vansevenant, GP Industria & Artigianato

Le 7 mars 2021, voilà une date que le jeune Mauri Vansevenant (Deceuninck - Quick-Step), 21 ans, n'oubliera jamais : déjà troisième du Trofeo Laigueglia quelques jours plus tôt, le puncheur belge du Wolfpack passe à l'attaque en compagnie de grands noms et remporte au sprint le GP Industria & Artigianato. Professionnel depuis un an seulement, il décroche le premier succès de sa carrière devant Bauke Mollema (Trek - Segafredo), Mikel Landa (Bahrain - Victorious) et Nairo Quintana (Arkéa Samsic) !

6. Tim Merlier, Grand Prix Jean-Pierre Monseré

Cinq jours après le Samyn, Tim Merlier (Alpecin-Fenix) récidive sur les routes du Grand Prix Jean-Pierre Monseré. À Roulers, le Champion de Belgique 2019 lance son sprint de très loin et s'impose en surclassement devant le Britannique Mark Cavendish (Deceuninck - Quick-Step), qui monte sur le podium dès sa troisième course sous les couleurs du Wolfpack. Timothy Dupont (Bingoal - Wallonie Bruxelles), très régulier depuis le début de la saison, termine à la troisième place.

5. Tim Merlier, le Samyn

Quelques heures après Lotte Kopecky, c'est au tour de Tim Merlier (Alpecin-Fenix) de débloquer son compteur de victoires en 2021.

Après un Samyn passionnant et animé, notamment, par son coéquipier Mathieu van der Poel qui a cassé son guidon dans le final de l'épreuve, la course d'ouverture de la saison cycliste en Wallonie se joue au sprint, comme le Nieuwsblad et Kuurne-Bruxelles-Kuurne quelques jours plus tôt, et c'est le Champion de Belgique 2019 qui en profite pour décrocher son dixième succès chez les professionnels.

Sur la ligne d'arrivée tracée à Dour, Tim Merlier devance le jeune Danois Rasmus Tiller (Uno-X Pro Cycling Team) et l'Italien Andrea Pasqualon (Intermarché - Wanty Gobert).

On retrouve au total six Belges dans le Top 10 : Sep Vanmarcke (Israel Start-Up Nation) termine quatrième, Amaury Capiot (Arkéa Samsic) sixième et Dimitri Claeys (Team Qhubeka Assos) huitième, alors que l'équipe Bingoal - Wallonie Bruxelles place deux hommes dans les dix premiers rangs : Timothy Dupont (neuvième) et Milan Menten (dixième).

4. Lotte Kopecky, le Samyn des Dames

Après la victoire de Tim Wellens à Bessèges, il faut attendre la course d'ouverture de la saison cycliste en Wallonie pour voir à nouveau les couleurs belges sur la plus haute marche du podium.

Lors du Samyn des Dames, la Championne de Belgique Lotte Kopecky (Liv Racing) fait parler sa pointe de vitesse et livre le sprint parfait pour décrocher sa première victoire de la saison, trois jours après avoir déjà brillé sur les routes du Nieuwsblad où elle s'était classée quatrième lors de sa course de reprise.

3. Tim Wellens, classement final de l'Etoile de Bessèges

Après avoir parfaitement maîtrisé ses adversaires lors de la quatrième et avant-dernière étape remportée par l'Italien Filippo Ganna (Ineos Grenadiers), Tim Wellens se présente au départ du contre-la-montre de l'Etoile de Bessèges en grand favori pour la victoire finale.

Le coureur de l'équipe Lotto Soudal, en grande forme, termine à la quatrième place de ce chrono qui se termine sur les hauteurs du Sanctuaire Notre-Dame des Mines d'Alès et qui est remporté par le Champion du Monde de la discipline, Filippo Ganna, visiblement remis de ses efforts de la veille.

Tim Wellens remporte le classement général de l'Etoile de Bessèges devant le Polonais Michal Kwiatkowski (Ineos Grenadiers), deuxième à 53 secondes, et l'Allemand Nils Politt (Bora - hansgrohe), troisième à 59 secondes.

2. Tim Wellens, troisième étape de l'Etoile de Bessèges

La troisième étape de l'Etoile de Bessèges est synonyme de feu d'artifice pour les ténors au départ. La bonne échappée est royale : quinze coureurs, dont Philippe Gilbert, Greg Van Avermaet, Tim Wellens, Egan Bernal, Michal Kwiatkowski... passent à l'offensive.

La formation Lotto Soudal, en supériorité numérique (Tim Wellens et Philippe Gilbert sont accompagnés par Stefano Oldani), lance le puncheur limbourgeois à l'offensive en descente. Une fois seul en tête, ses talents de rouleur font le reste : Tim Wellens s'impose en solitaire à Bessèges et s'empare du maillot de leader.

37 secondes derrière lui, Edward Theuns (Trek - Segafredo) règle le sprint des "battus". Greg Van Avermaet termine quatrième, Philippe Gilbert cinquième.

1. Timothy Dupont, deuxième étape de l'Etoile de Bessèges

Le premier vainqueur belge de cette saison 2021, c'est le sprinteur Timothy Dupont, nouveau venu au sein de l'équipe Bingoal - Wallonie Bruxelles.

Dès son deuxième jour de course sous les couleurs de la formation de Christophe Brandt, Timothy Dupont profite d'un final mouvementé (et notamment d'une chute à quelques centaines de mètres de l'arrivée) pour faire parler sa pointe de vitesse et remporter à La Calmette la deuxième étape de l'Etoile de Bessèges devant le Français Pierre Barbier (DELKO) et le Champion d'Europe et d'Italie Giacomo Nizzolo (Team Qhubeka Assos).

Gerben Thijssen (Lotto Soudal), huitième, et Edward Theuns (Trek - Segafredo), dixième, sont les autres Belges présents dans le Top 10.

Cette victoire est un véritable soulagement pour l'ancien coureur de l'équipe Wanty - Gobert, qui n'avait plus levé les bras depuis la première étape du Tour de Wallonie 2019.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK