Cyclisme : Paris-Roubaix et l’Amstel Gold Race échangent leurs dates

Petite révolution dans le déroulement du printemps cycliste : Paris-Roubaix et l’Amstel Gold Race ont échangé leurs places au calendrier en 2022. L’Amstel Gold Race aura lieu le 10 avril, l’Enfer du Nord le dimanche suivant, le 17.

Et c’est la… politique française qui est à la base de ce bouleversement. La tenue du premier tour des élections présidentielles, programmé le 10 avril, a forcé les organisateurs à revoir leur copie. Et le puzzle n’était pas simple. ASO tenait à garder l’enchaînement sur deux jours des courses féminines et masculines. Plusieurs options ont été envisagées et finalement grâce à l’accord de la course néerlandaises une solution a pu être trouvée.

Tout s’est réglé ce week-end lors du fastueux gala pour le centenaire des championnats du monde. A Louvain, le président de l’UCI David Lappartient, Christian Prud’homme, patron d’ASO, et Léo Van Vliet, directeur de la Gold Race, ont discuté et ont trouvé un terrain d’entente.

Les deux classiques vont donc "roquer". Et ce n’est pas sans conséquence pour les coureurs. Fini l’enchaînement Tour des Flandres-Roubaix, oublié la tétralogie "ardennaise" Flèche Brabançonne-Amstel-Flèche wallonne-Doyenne. Les habitudes vont être chamboulées. Les Flandriens qui, par exemple, "poussaient" jusqu’à la Brabantste Pijl n’étaient pas nombreux. Cela pourrait changer. La traditionnelle préparation pour les Ardennaises via le Tour du Pays basque (qui se termine le 9) sera perturbée. Ou devra être revue.

Les modifications sont nombreuses mais il y aura quelques mois pour s’y préparer.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK