Cyclisme : Neilson Powless succède à Evenepoel et remporte la Clasica San Sebastian

Le cyclisme ne s’arrête jamais ! Après le Tour de France et les Jeux Olympiques de Tokyo, place à la Clasica San Sebastian ce samedi. Et au terme d’un parcours accidenté de 223,5 kilomètres, c’est Neilson Powless (EF Pro Cycling) qui s’est imposé dans un sprint à trois sur la plus célèbre des classiques espagnoles.

L’Américain a devancé le Slovène Matej Mohorič (Bahrain Victorious) et le Danois Mikkel Honoré (Deceuninck-Quick Step) après avoir notamment surmonté la terrible ascension de l’Erlaitz (3,8 km à 10,6%) et le Murgil-Tontorra (2,1 km à 10,1%).

 

Le trio s'est dégagé à quelque 25 kilomètres de l'arrivée derrière le Britannique Simon Carr, parti en éclaireur une vingtaine kilomètres auparavant, sous la pluie qui a rendu la route glissante.

L'Italien Luciano Rota, victime d'une chute dans la dernière descente, a pris la 4e place. Le groupe des favoris avec le champion du monde Julian Alaphilippe a franchi la ligne à plus d'une minute du vainqueur.

Avec l’annulation de l’édition 2020, Neilson Powless succède donc à Remco Evenepoel qui avait remporté la Clasica San Sebastian en 2019. Il était d’ailleurs devenu le plus jeune vainqueur d’une course World Tour.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK