Cyclisme : Laporte remporte le Circuit de Wallonie au sprint devant Sarreau et Pithie

Malgré une course ouverte lors de laquelle de nombreux coureurs ont tenté leur chance, le Circuit de Wallonie s’est conclu par un sprint remporté par Christophe Laporte devant Marc Sarreau.

Quelques noms connus ont pris le départ de cette 55e édition du Circuit de Wallonie, comme Oliver Naesen ou Tim Wellens qui fête d’ailleurs sa première participation.

Composé d’une boucle autour de Mont-sur-Marchienne ce circuit de Wallonies promet d’être très nerveux avec des routes étroites qui montent et qui descendent avant de rentrer dans un circuit à boucler à trois reprises.

La bonne échappée a du mal à partir et aucun groupe ne parvient à prendre plus d’une quarantaine de secondes d’avance. Tim Wellens décide d’accélérer à 70km de l’arrivée. Un groupe d’une quinzaine de coureurs prend une petite avance sur le peloton où de nombreuses sont représentées avec Wellens et Moniquet (Lotto Soudal), Naesen (AG2R-Citroën), De Tier (Alpecin-Fenix), Vanspeybrouck (Intermarché- Wanty-Gobert Matériaux) comme principaux noms.

Dans le peloton, la chute d’Edward Planckaert est à signaler à une soixantaine de kilomètres de l’arrivée, c’est un des favoris du jour en cas d’arrivée.

Le petit groupe s’entend bien mais ne parvient pas à faire monter l’écart plus haut qu’une trentaine de secondes d’avance sur le peloton. A 45km de l’arrivée, la majorité du groupe est reprise mais trois coureurs tentent de garder l’échappée en vie : Moniquet, Page et Vandenabeele. On laisse un peu plus de libertés aux trois hommes et au premier passage sur la ligne à une trentaine de kilomètres de l’arrivée ils comptent encore 50 secondes d’avance. Le peloton est emmené par AG2R Citroën et Cofidis.

A une vingtaine de kilomètres de l’arrivée, Moniquet perd le contact avec le groupe de tête et la donne change donc complètement. Lotto Soudal va devoir rouler dans le peloton.

Dans la dernière montée du jour, le Britannique Lewis Askey tente sa chance mais est repris quelques hectomètres plus loin. Il paraît désormais difficile d’échapper à un sprint.

Les derniers 1500 mètres en faux plat montant rendent le sprint plus compliqué. Et le plus fort dans cet exercice se nomme Christophe Laporte, qui a attendu les 100 derniers mètres pour déborder tout le monde. Marc Sarreau termine deuxième, Laurence Pithie est troisième.


►►► À lire aussi : Giro : Mader empoche la 6e étape au sommet, Valtter chipe le maillot rose à Evenepoel pour quelques secondes !

►►► À lire aussi : Giro : Pieter Serry fauché par un chauffeur inconscient en pleine montée finale


1 images
Christophe Laporte a attendu le dernier moment pour lancer son sprint et remporte le Circuit de Wallonie. © David Stockman - Belga
Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK