Cyclisme : L’Eurométropole Tour le 29 septembre, la Famenne Classic annulée ?

Le report de Paris-Roubaix début octobre n’a pas fait pas que des heureux. Deux courses professionnelles wallonnes se retrouvent " coincées " par ce changement de date : l’Eurométropole Tour (entre La Louvière et Tournai) programmé le samedi 2 octobre (la veille de Paris-Roubaix) et la Famenne Ardenne Classic qui devait, elle, se déroulait le jour-même de l’Enfer du Nord, le dimanche 3 octobre.

Offusqués de n’avoir été concertés, ni par l’Union Cycliste Internationale, ni par Belgian Cycling (la Fédération belge),  ni par ASO (l’organisateur de Paris-Roubaix), les dirigeants des deux épreuves lésées ont assisté ce matin à une visioconférence avec Tom Vandamme (président de Belgian Cycling et de la Commission Route de l’UCI) et Luc Fontaine (Coordinateur de la Commission Route de Belgian Cycling). Chacun a mis de l’eau dans son vin. Et une solution a dores et déjà été trouvée pour l’Euromotrépole Tour comme nous l’a confié son patron, Louis Cousaert : " Nous attendons évidemment un écrit officiel mais notre 80ème édition se déroulera le mercredi 29 septembre, trois jours après les Championnats du Monde, quatre jours avant Paris-Roubaix. Ce jour-là, en Belgique, il n’y a que la kermesse de Berlare. C’est un soulagement même si je reste déçu par le manque de solidarité d’ASO vis-à-vis des plus petites épreuves comme la nôtre ! "

Un soulagement qui n’est pas encore d’actualité du côté de Marche-en-Famenne. " On nous a proposé le 17 ou le 24 octobre mais nous avons refusé, nous a très clairement expliqué le responsable marchois Vincent Delvosal. Ces deux dates sont trop éloignées dans le calendrier et de nombreux coureurs seront déjà démobilisés. Nous avons une exigence : il faut que ce soit un week-end car il nous est impossible de bloquer la ville en semaine. On se donne jusqu’à lundi prochain pour négocier un accord. Si pas… ce sera hélas l’annulation, pour la deuxième année de suite ! "

Voilà ce qu’on appelle les dégâts collatéraux de la pandémie…

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK