Cyclisme : Retour gagnant pour Van Aert, sacré champion de Belgique après une lutte somptueuse avec Theuns et Evenepoel !

Sensationnel Wout Van Aert ! Pour son retour à la compétition après son appendicectomie, le Belge a ajouté une nouvelle ligne à son exceptionnel palmarès en remportant le championnat de Belgique. Le coureur Jumbo-Visma s'est imposé au nez et à la barbe d'Evenepoel et de Theuns au terme d'un superbe lutte à trois dans les derniers kilomètres. Alors qu'il avait lancé le sprint de très très loin, Van Aert a su résister au retour fulgurant de Theuns pour s'imposer au bout du suspense. Il succède ainsi à Dries De Bondt, lauréat en 2020.

221 kilomètres pour sacrer le nouveau champion de Belgique. Au programme, quatre tours Briek Schotter et quatre tours André Defoort avant d’entamer, après environ 157 kilomètres, quatre boucles de 16,1 kilomètres, avec le passage du secteur pavé de la Herlegemstraat et les côtes du Karmeldreef et de la Holstraat.

Après de longues minutes d’un combat féroce, 4 hommes se détachent en tête pour lancer le feu d’artifice de cette journée noire jaune rouge. Quatre hommes, et non des moindres, puisque Mauri Vansevenant, Brent Van Moer et Tosh Van der Sande ont visiblement des fourmis dans les jambes. Ils sont accompagnés par Kenny Molly de la formation Bingoal. A 100 bornes de l’arrivée, ce quintet royal compte 5 minutes d’avance sur la meute.

Et si, à l’arrière, Wout Van Aert, à peine remis d’une appendicectomie, se cache bien à l’abri, Remco Evenepoel a la bougeotte et se montre déjà en tête de peloton. Un peloton qui, sous l’impulsion de la formation Alpecin, grapille du temps sur les fuyards. 

Lampaert à l’attaque

Les kilomètres défilent et la physionomie de course ne change pas. L’avance de l’échappée fond comme neige au soleil face à un peloton qui met les bouchées doubles. Van Aert, revenu aux avant-postes et Lampaert sont déjà bien placés.

A 60 kilomètres de l’arrivée, place (enfin) aux 1e difficultés de la journée. L’occasion pour les rouleurs, Tiesj Benoot et Victor Campenaerts, de durcir la course et de provoquer quelques cassures dans le peloton. Une fois n’est pas coutume, les favoris à la victoire finale se dévoilent très tôt : Yves Lampaert part à l’abordage, flanqué du tenant du titre, Dries De Bondt. Les deux hommes, anciens lauréats, reviennent très vite sur le quatuor d’échappés matinaux.

Derrière, la formation Alpecin hésite : continuer à imprimer un tempo d’enfer, quitte à annihiler les espoirs de De Bondt, parti à l’avant, ou laisser son son tenant du titre se débrouiller ? Un peu des deux probablement. Sans donner l’impression d’y toucher, le peloton revient sur les six hommes.

Et après un dernier baroud d’honneur initié par Lampaert, regroupement général à 28 bornes de l’arrivée. Le moment choisi par le seul équipier de Van Aert, Nathan Van Hooydonck, pour imprimer le tempo et forcer les autres favoris à rouler.

Van Aert, Theuns, Evenepoel, trois hommes pour un trône

Profitant de la désorganisation ambiante, Philippe Gilbert passe à l’attaque, sans succès. Juste derrière, le tandem royal Van Aert - Evenepoel place une banderille. Dans le peloton, on se regarde. Tout profit pour les deux fuyards ! Seul Edward Theuns est capable de boucher le trou.

Face à un peloton subitement attentiste, le trio s’échappe et grapille de précieuses secondes. La victoire devrait donc se jouer entre ces trois hommes : Qui de Evenepoel, Van Aert et Theuns sera sacré champion de Belgique ?

C’est Evenepoel qui met le feu aux poudres en premier mais ses deux concurrents réagissent bien. Et derrière, ça revient ! Plus que 12 secondes pour le trio à 5 bornes de l'arrivée. Mais les trois hommes tiennent bon et vont se disputer la victoire au sprint. Van Aert lance de très très loin mais Theuns réagit. Le coureur Jumbo tient bon et résiste. IL s'adjuge le championnat de Belgique au bout du suspense. Quel course et quel superbe vainqueur ! 

1 images
Cyclisme : suivez le championnat de Belgique sur route en direct vidéo (LIVE à 14h40) © Belga
Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK