Cousin après sa victoire controversée : "J'ai joué avec les c... du Katusha"

Vainqueur controversé de la cinquième étape de Paris-Nice ce jeudi, Jérôme Cousin ne s'est pas caché à l'interview après l'arrivée. Si le Français a clairement avoué que son attitude attentiste dans la roue de son compagnon d'échappée, Nils Politt (Katusha-Alpecin), est contestable, il se félicite tout de même d'avoir signé ce prestigieux succès après pas mal de galère.

"Quand j'ai vu que la victoire allait pouvoir se jouer, j'ai vite manœuvré pour essayer de rentrer sur le Katusha. Après, j'ai un peu joué avec ses c... comme on dit, a reconnu le coureur de Direct Energie. Ce n'est pas vraiment de cette manière-là que j'aime gagner. Je dois l'avouer."

"Je suis tellement généreux dans l'effort tout le temps, toute l'année, avec tout le monde, avec mes coéquipiers, ... A force de toujours se faire avoir, j'avais envie de manœuvrer différemment pour voir si ça allait marcher, s'est justifié le coureur de 28 ans. Toute la journée, j'ai roulé. Je suis content, je ne l'ai pas volé."

"C'est une belle victoire. Je savais que j'avais les jambes pour gagner à ce niveau-là. Je l'avais déjà prouvé sur des grands Tours. J'ai souvent joué de malchance sur les grands rendez-vous donc je suis ému d'avoir gagner aujourd'hui. Je reviens de loin" a conclu le nouveau maillot à pois de Paris-Nice.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK