Coup double pour Simon Yates dans la 7ème étape de Paris-Nice, Teuns 2ème

Simon Yates (Mitchelton-Scott) s'est imposé sur la 7ème étape de Paris-Nice ce samedi après 175 kilomètres entre Nice et Valdeblore La Colmiane, il s'empare du maillot jaune de leader. Yates a lancé une attaque à 4 km de l'arrivée dans la dernière ascension de la journée, une côte de première catégorie longue de 16,3 km à 6,2% de montée moyenne. Dylan Teuns (BMC) prend une très bonne deuxième place à 8 secondes devant Jon Izagirre Insausti (Barhain Merida). Tim Wellens termine cinquième à 13". 

L'étape reine de Paris-Nice (WorldTour), la 7e des 8 au programme de la course au soleil, a donc été remportée samedi en solitaire par Simon Yates au sommet de la montée vers La Colmiane (1e cat.). Le Britannique a dépossédé l'Espagnol Luis Leon Sanchez (Astana) de son maillot jaune. 

Sous l'impulsion du Belge Thomas De Gendt (Lotto Soudal), un groupe de huit coureurs a compté jusqu'à 3:20 d'avance sur le peloton. Le groupe, réduit à trois unités avec les Français Tony Gallopin (AG2R) et Amaël Moinard (Fortuneo) ainsi que l'Irlandais Nicholas Roche (BMC), a abordé la montée finale avec un mince avantage de 0:30 sur le peloton.

La formation Astana, bien représentée à l'avant autour de son maillot jaune Luis Leon Sanchez, a longtemps contrôlé l'ascension. Mais l'Espagnol de 34 ans a été décramponné à 6 km de l'arrivée.

Le Britannique Simon Yates (Mitchelton-Scott) a alors placé la première attaque à 4,3 km de la ligne, que seul Ion Izagirre (Bahrain) a été capable d'accompagner. Yates a remis une couche à 1,3 km, partant en solitaire, alors que Dylan Teuns et Tim Wellens étaient dans le groupe des poursuivants quelques mètres derrière. Teuns a finalement sprinté pour la 2e place alors que Wellens termine 5e. C'est la 7e victoire en carrière pour le Britannique de 25 ans.

Au général, Yates compte désormais 0:11 d'avance sur Ion Izagirre (Bahrain) et 0:12 sur Gorka Izagirre (Bahrain). Tim Wellens (4e à 0:13) et Dylan Teuns (5e à 0:27) sont juste derrière.

A noter que le Français Arnaud Démare, vainqueur de la 1e étape, était un des quatre coureurs a ne pas avoir pris le départ. Bert Van Lerberghe (Cofidis) et le Norvégien Alexander Kristoff (UAE) ont eux abandonné en début de journée.

Dimanche, l'ultime étape de cette 76e édition de la course à étapes française verra le peloton effectuer une boucle de 110 km autour de Nice. Six difficultés seront au programme d'un parcours qui pourrait convenir aux baroudeurs.

L'année dernière, le Colombien de l'équipe Sky Sergio Heano avait inscrit son nom au palmarès de Paris-Nice.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK