Coronavirus : Salaires réduits de 30% pour Fuglsang et ses équipiers chez Astana

Quasi un an jour pour jour après son sacre sur la Doyenne des classiques Jakob Fuglsang attend impatiemment la reprise de la saison cycliste. En attendant le coureur danois et ses équipiers voient leur salaire diminuer à partir de ce mercredi. 

L'équipe cycliste Astana a décidé de réduire les salaires de ses coureurs et membres du staff de 30% à partir du 1er avril. Le manager Jana Seel l'a confirmé à Cyclingnews. Cette mesure est une conséquence de la crise liée au coronavirus qui touche aussi le cyclisme. Toutes les classiques printanières ont, par exemple, été annulées.

"Nous réduisons les salaires tant que la course ne reprend pas. Nous faisons cela car la crise du coronavirus a un gros impact économique sur notre équipe et nos sponsors', a déclaré Seel. "Tous les coureurs et membres du staff étaient partants car ils comprennent que nous vivons une situation exceptionnelle. Je voudrais toutefois souligner que, jusqu'à présent, les salaires ont été payés à 100 %."

L'équipe de l'ancien coureur Alexandre Vinokourov est en proie à de gros soucis financiers. D'après le quotidien espagnol AS cette réduction de salaire pourrait être d'application pour les 3 prochains mois. 

L'équipe Astana, dans laquelle on retrouve aussi notre compatriote Laurens De Vreese, roule sous le drapeau du Kazakhstan. C'est la deuxième équipe WorldTour qui demande un sacrifice financier à ses coureurs. L'équipe Lotto-Soudal avait déjà annoncé que ses coureurs renonçaient à une partie de leur salaire.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK