Contrôlé positif à l'EPO, Jarlinson Pantano est suspendu par l'UCI et Trek-Segafredo

Jarlinson Pantano
Jarlinson Pantano - © JEFF PACHOUD - AFP

Le coureur cycliste colombien Jarlinson Pantano a été notifié d'un résultat d'analyse anormal pour présence de d'érythropoïétine (EPO) dans un échantillon collecté à l'occasion d'un contrôle hors-compétition le 26 février dernier.

L'Union Cycliste Internationale (UCI) l'a annoncé par voie de communiqué ce lundi. Le Colombien a été suspendu provisoirement par l'UCI ainsi que par son équipe Trek-Segafredo.

Le contrôle a été pratiqué hors compétition, le 26 février, par la CADF, la fondation antidopage de l'UCI, deux jours après la fin du Tour du Haut-Var.

Âgé de 30 ans, Jarlinson Pantano compte quatre victoires à son palmarès. Outre le succès d'étape obtenu à Culoz dans le Tour 2016, il a enlevé une étape du Tour de Suisse (2016), une autre du Tour de Catalogne (2018), ainsi que le titre national du contre-la-montre en 2017.

Cette saison, Jarlinson Pantano n'a signé aucune performance notable (54ème de Paris-Nice). Sa dernière apparition en course date de la première étape du Tour de Catalogne (abandon), le 25 mars.

L'équipe Trek, dirigée par Luca Guarcilena, a fait part de sa "profonde déception" : "Conformément à notre politique de tolérance zéro, il a été suspendu immédiatement. Nous imposons des normes éthiques élevées à nous coureurs et à notre personnel. Nous agirons et communiquerons en conséquence quand nous aurons connaissance d'éléments supplémentaires."

Conformément au règlement, le coureur a le droit de demander l'analyse de l'échantillon "B", a précisé l'UCI.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK