Chris Froome "touché" par le soutien du peloton

Chris Froome "touché" par le soutien du peloton
Chris Froome "touché" par le soutien du peloton - © Tous droits réservés

Chris Froome a disputé sa première course depuis l'annonce de son contrôle "anormal" lors de la dernière Vuelta. Sa présence est controversée, lui affiche un large sourire.

"C’était bien d’être de retour sur la route. C’est ma première course de préparation en vue du Giro. C’est bien de reprendre la compétition", a-t-il commenté après avoir terminé la première étape au sein du peloton.

L'ambiance n'était pas particulièrement pesante dans le peloton. Que du contraire. "J’aime rouler en Espagne. L’atmosphère est toujours très bonne. Ce qui était vraiment touchant, c’est que des coureurs des autres équipes sont venus m’apporter leur soutien. C’est la première fois que je vois pas mal de coureur depuis que tout cela est arrivé. C’est incroyable de sentir le soutien qu’il y a dans le peloton".

Wellens : "Je n’ai pas entendu beaucoup de choses positives par rapport à sa présence"

Un peu plus à l'arrière le son de cloche est différent. "Froome a reçu des marques de soutien ? Je n’ai pas vu ça. J’ai plutôt entendu l’inverse. Mais c’était les coureurs autour de moi. Je n’ai pas entendu beaucoup de choses positives par rapport à sa présence", a expliqué Tim Wellens (Lotto-Soudal) avec sa franchise habituelle.

"Je n’ai pas beaucoup vu les Sky puisqu’ils étaient toujours à l’avant", reprend notre compatriote. "Dans le peloton, on parle un peu de ça (le contrôle anormal de Froome). Tout le monde a son avis. Et je crois que tout le monde préfère ne pas le donner publiquement parce que tout le monde a un peu peur de ce que les autres pensent", conclut Wellens.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK