Cant n'était "pourtant pas encore super" et veut peaufiner sa condition en vue des Mondiaux

Sanne Cant a dépassé Roland Liboton samedi en décrochant à Anvers son 11e titre de championne de Belgique d'affilée (pour 10 à Liboton entre 1980 et 1989). A 29 ans, elle ne compte pourtant pas s'arrêter là.

La championne du monde a juste trébuché sur une motte de boue devant mettre pied à terre en début de course, mais ce fut peut-être la seule résistance qu'aura connu Sanne Cant qui s'est rapidement portée seule en tête.

"Je me suis retrouvé dans une mauvaise trace en début de course, mais je suis rapidement revenue dans mon rythme", a commenté Sanne Cant. "Cela paraît très simple, mais cela ne l'est pas en réalité. Un course doit toujours se courir et d'autant plus que c'est un championnat de Belgique. Il ne faut pas faire trop de fautes et c'est ce que j'ai réussi à faire encore aujourd'hui. Je ne suis pourtant pas encore super. Mon entourage et moi-même avons misé sur le championnat du monde. Et je pars en stage en Espagne pour peaufiner ma condition".

Les championnats du monde auront lieu les 1er et 2 février à Dübendorf en Suisse.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK