Campenaerts : "C'est le sommet absolu de ma carrière"

Victor Campenaerts est le nouveau détenteur du record de l'heure. Le coureur de Lotto-Soudal, spécialiste du contre-la-montre, a écrit une page de l'histoire du cyclisme et a atteint "le sommet absolu" de sa carrière.

"C'est un objectif sur lequel j'ai travaillé depuis des semaines. C'est fantastique", a réagi le double champion d'Europe du chrono au micro de la VRT à peine quelques minutes après son exploit. "Je savais que j'étais sur le bon rythme. C'est toujours très motivant. J'ai peut-être démarré un peu trop full gaz. Après la mi-course, j'ai senti que mon départ était un peu trop optimiste. Le but était de battre le record de Bradley Wiggins (54,526 km). Quand je tournais en 16,2 (secondes au tour), cela me rendait optimiste. Mais un effort d'une heure n'a pas de secret. Et le retour de bâton peut être fort. Je suis resté réaliste et j'ai un peu ralenti pour retrouver mon rythme. Et à la fin, au caractère, j'ai réussi à ré-accélérer. Il n'y avait pas beaucoup de supporters, comme je l'avais demandé mais ceux qui étaient là ont été fantastiques."

Avec une distance de 55,089 kilomètres parcourus dans l'heure, Campenaerts a roulé plus de 500 mètres de plus que Bradley Wiggins (54,526 km). "C'est le sommet absolu de ma carrière. Et je crains que cela le reste. Pendant un mois, j'ai été comme un dieu au Mexique. Tout le monde venait pour me voir. Cela amène un peu de pression. Vous parliez toujours de la barrière magique des 55 kilomètres. Je dois avouer que c'est aussi quelque chose dont je rêvais. C'est fantastique quand tu sens que tu vas y arriver. Et maintenant j'aimerais savoir quelle est la distance exacte. 55,089 ? Le timing était donc bon", conclut Vocsnor avec un grand sourire.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK