Bouhanni privé de Vuelta par Cofidis

Nacer Bouhanni
Nacer Bouhanni - © ANNE-CHRISTINE POUJOULAT - AFP

"Ce qui ne te tue pas te rend plus fort", a posté sur Instagram Nacer Bouhanni, le sprinter de Cofidis, en annonçant lui même qu'il n'était pas sélectionné pour le Tour d'Espagne (du 24 août au 15 septembre) par son équipe. Vainqueur de la 6e étape de la Vuelta l'an dernier à San Javier Mar Menor (la seule victoire en WorldTour de Cofidis la saison passée), le coureur de 28 ans n'a toujours pas gagné en 2019. Son employeur français ne l'avait pas non plus retenu pour le Tour de France. L'entente entre l'ex-champion de France (2012) et son directeur sportif, Cédric Vasseur, n'est pas des meilleures...

"Mon programme pour la fin de saison", a (ironiquement) ajouté Bouhanni, "le Grand Prix Pino Cerami le 25 juillet, la Polynormande le 18 août, et Meulebeke (Circuit Mandel-Lys-Escaut) le 25 août".

Nacer Bouhanni ne devrait pas continuer avec Cofidis, où son contrat se termine à la fin de l'année 2019. Il pourrait rejoindre Arkéa-Samsic.

Bouhanni s'est classé second de la deuxième étape du Tour de Valence en février, et deuxième du Grand Prix Marcel Kint, fin mai, cette saison.

Son palmarès comprend notamment des victoires d'étapes au Giro (3), à la Vuelta (3), à Paris-Nice (3) et au Critérium du Dauphiné (3). Il a gagné 65 courses en huit saisons, dont 6 en 2018.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK