Boasson Hagen s'impose à Wevelgem

RTBF
RTBF - © RTBF

Le jeune norvégien Edvald Boasson Hagen a réglé Alexander Kuchinski dans un sprint à deux. Après sa victoire à Bruxelles dans l'Eneco Tour, Boasson Hagen confirme que la Belgique lui réussit.

Présenté comme le digne successeur de son compatriote Thor Husvovd, Edvald Boasson Hagen est devenu le deuxième Norvégien à s'imposer dans la classique des aviateurs après ... le coureur Cervélo en 2006. L'Australien Matthew Harley Goss a pris la 3ème place à 52 secondes du vainqueur, devant son compatriote Mathew Hayman, 4ème, et l'Allemand Andreas Klier, 5ème.

Le talentueux coureur de Columbia a mis à profit la desecnte de la deuxième ascension du Mont Kemmel pour revenir sur le Bélarus Kuchinski parti comme un facteur quelques bornes plus tôt. Le duo a creusé rapidement un écart qui à culminer à 1 minute et 15 secondes. Les deux hommes ont collaboré parfaitement avant de se disputer à la pédale la victoire à Wevelgem. A 300m de la ligne Boasson Hagen lançait son sprint en puissance. Kuchinski était incapable de le remonter et le Norvégien remportait ce qui constitue, à 21 ans, le plus beau succès de sa jeune carrière.

"Sans nul doute la course la plus importante que j'ai déjà gagnée dans ma carrière. L'équipe a effectué un super boulot. J'ai entamé le sprint de loin, à un peu plus de trois cents mètres de l'arrivée. Je sentais que c'était le bon moment et en vérité je craignais d'emmener Kuschynski jusqu'à la ligne. Attaquer plus tôt était la seule manière de le surprendre."

Le duo s'était extrait en deux temps d'un groupe de 33 coureurs et que le peloton, piégé par une bordure en début de course, avait laissé partir et n'avait plus jamais revu. Sans doute anesthésié par la pluie qui n'a cessé de tomber, les favoris ont laissé faire. L'échappée initiale comptait notamment dans ses rangs, Robbie Mc Ewen, Georges Hincapie, Koldo Fernandez ou encore six Cervélo. Après plusieurs tentatives, les fuyards ont réussit à éliminer le dangereux sprinter australien. Mark Cavendish, le grand favori annoncé, est resté au chaud au sein d'un peloton rapidement largué. Tandis que Tom Boonen et Heinrich Haussler les autres noms souvent cités ont fait la course. Ils étaient même dans le bon groupe, mais le premier, sur crevaison, et le second, à la suite d'une chute, ont été éliminés de la lutte pour la victoire, frappés par la malchance. Wouter Weylandt termine 33e et premier Belge.

M. Weynants

Classement de la 71e édition de la classique cycliste Gand-Wevelgem:

1. Edvald Boasson Hagen (Nor) les 203 km en 5h00:15 (moy. 40,56 km/h)
2. Aleksandr Kuschynski (Blr) m.t.
3. Matthew Goss (Aus) à 0:53
4. Mathew Hayman (Aus)
5. Andreas Klier (All) 0:57
6. Koldo Fernandez (Esp) 1:49
7. Marcus Burghardt (All) 2:14
8. Tom Leezer (P-B)
9. Manuel Quinziato (Ita)
10. Jeremy Hunt (G-B)
33. Wouter Weylandt
43. Geert Steurs
44. Nikolas Maes

 

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK