Ben Hermans, toujours leader: "ce ne fut pas une journée tranquille"

Ben Hermans, toujours leader: "ce ne fut pas une journée tranquille"
Ben Hermans, toujours leader: "ce ne fut pas une journée tranquille" - © Tous droits réservés

Ben Hermans a conservé sa position de leader au Tour d'Autriche à l'issue de la 4ème étape mardi disputée, en montagne, entre Kitzbühel et Prägraten sur 143 km.

"Ce ne fut pas une journée tranquille. La course fut intense pour former l'échappée", a reconnu cependant le coureur de Israël Academy sur Directvelo. "Au sommet du col de première catégorie, un groupe dangereux est sorti. J'ai décidé de faire le bond moi-même. Ensuite, trois bons coureurs sont ressortis. Mohoric, Van Zyl, Cummings ne sont pas des amateurs mais cette échappée n'était pas dangereuse. Donc, cela nous convenait parfaitement. Par contre, certaines équipes comme Astana n'ont pas apprécié et ont bouché le trou, en imprimant un rythme impressionnant. Le peloton était étiré pendant une bonne partie de la journée."

"L'étape de demain sera courte. Je n'ai jamais monté le GrossGlockner par ce versant. Sur papier, je préfère les journées plus longues mais ce sera peut-être plus facile pour mes coéquipiers. Ils devront moins travailler et j'aurai moins à gérer en tant que leader. Il faudra avoir les jambes de toute façon".

Mercredi en effet, le peloton effectuera 92,5 km entre Matrei et le Grossglockner, point culminant de l'Autriche. Si le sommet du Grossglockner se situe à 3.798m, le peloton s'arrêtera à l'altitude de 2.403m après plus de 17 km d'ascension.

Ben Hermans avait endossé le maillot de leader lundi à l'issue de sa victoire dans la 3ème étape.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK