Belkin licencie son directeur sportif Jeroen Blijlevens

La formation cycliste néerlandaise Belkin a décidé de licencier un de ses directeurs sportifs Jeroen Blijlevens, au lendemain de la publication du rapport du sénat français qui a permis de trouver son nom parmi les coureurs ayant pris de l'EPO durant le Tour de France 1998.

L'ancien sprinter a reconnu avoir pris des produits interdits durant sa carrière.

Blijlevens avait signé au début de l'année une déclaration de bonne conduite dans laquelle il affirmait n'avoir jamais fait usage de produits dopants.

"J'avais le choix de répondre non à quatre questions. J'ai choisi de le faire parce que vous n'admettez pas volontiers le contraire et d'autre part la conséquence était de ne pas travailler pendant six mois.", a confié Blijlevens.

Belga

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK