Barguil : "Je me suis signalé pour le mondial mais rien n'est encore fixé"

Le Français Warren Barguil (Fortuneo-Samsic) s'est classé, mercredi, 3e du Grand Prix de Wallonie, derrière Dimitri Claeys et Jasper Stuyven, vainqueur du jour.

"Les hostilités ont été lancées par Jasper Stuyven à 30 kilomètres de l'arrivée et j'ai déjà laissé quelques cartouches dans l'aventure", a indiqué Warren Barguil. "Au final, c'est le plus fort du jour qui s'est imposé et je ne peux pas avoir de regrets. J'ai viré 4e dans le dernier virage. J'aurai pu sortir plus tôt, 3e, pour aller titiller la 2e place. Mais je suis content, après une saison un peu 'galère'".

Le Breton, sorti déçu du Tour de France avait notamment chuté et abandonné à l'Arctic Race of Norway. "Après mon encourageante 6e place au Tour d'Allemagne, je voulais concrétiser avec un résultat, qui est venu à Namur. Le passé est donc du passé. Je veux regarder vers le futur et le championnat du monde d'Innsbruck. Je dois encore discuter avec le sélectionneur. J'ai dit que si je n'étais pas bien, je le dirais. Je me sens bien pour le moment mais rien n'est encore définitif. Il y aura aussi le Tour de Lombardie. Je sors d'un stage et je me suis bien préparé pour la fin de saison".

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK