La kermesse de Rotselaar aurait dû être une fête, elle sera un hommage à Niels de Vriendt

Fabio Jakobsen
Fabio Jakobsen - © DAVID STOCKMAN - BELGA

Rarement une kermesse, une course typiquement flamande où le peloton tourne en rond dans une ambiance de fête de village, n'avait suscité un tel engouement...

Ce dimanche, la kermesse de Rotselaar, organisée par l'équipementier des principales équipes belges, va accueillir un peloton riche de 175 coureurs et célébrer le retour des professionnels en course après quatre mois d'arrêt provoqué par la pandémie de coronavirus.

Mais au lendemain du décès du jeune Niels de Vriendt, 20 ans, lors d'une épreuve de moindre "importance" à Wortegem-Petegem, l'heure sera plus au recueillement qu'aux réjouissances.

La dernière fois que des professionnels se sont affrontés sur le sol belge, c'était le 8 mars dernier, sur les routes du Grand Prix Jean-Pierre Monseré. Ce jour-là, Fabio Jakobsen avait récompensé le travail de l'armada Deceuninck - Quick Step en s'imposant au sprint devant les Belges de l'équipe Circus - Wanty Gobert Timothy Dupont et Alfdan De Decker.

Près de quatre mois plus tard, le Champion des Pays-Bas sera une nouvelle fois l'un des favoris sur la ligne de départ. Mais le principal est ailleurs... Le résultat, ce dimanche, n'aura que peu d'importance. Pour les coureurs au départ, qu'ils aient un joli palmarès (John Degenkolb, Victor Campenaerts, Sep Vanmarcke, Fabio Jakobsen, Tim Merlier...) ou non (les petites équipes et cyclistes "anonymes" seront en majorité), l'important est de se retrouver dans le peloton, de reprendre goût à la compétition avant les premières grandes échéances programmées dans un peu moins d'un mois.

Ce Grand Prix Vermarc Sport se déroulera dans des conditions particulières, les spectateurs n'étant pas autorisés à se rendre sur les lignes de départ et d'arrivée, où un protocole sera mis en place pour assurer le maintien des règles sanitaires.

Dix tours d'un circuit long de 15.4 kilomètres attendent les participants à Rotselaar, dans le Brabant flamand, au nord de Louvain. Une quinzaine de kilomètres où les spectateurs seront les bienvenus, mais les organisateurs espèrent que les règles de distanciation sociale et le bon sens seront au rendez-vous...

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK