Alaphilippe, vainqueur d’un grand tour ? : « C’est peut-être une chose à laquelle je peux penser »

Julian Alaphilippe a abordé ses objectifs mais également la naissance de son premier enfant lors de la conférence de presse de son équipe Deceuninck – Quick-Step.

Et son premier objectif est d’enfiler le maillot de champion de France ce dimanche, même si l’équipe Deceuninck – Quick-Step ne sera pas en nombre sur les routes françaises. Le champion du monde sera seulement accompagné de Cavagna et Sénéchal pour faire face aux armadas Groupama-FDJ et AG2R-Citroën. Le parcours ne satisfait également pas totalement Alaphilippe : "Être champion de France est un rêve pour tous les coureurs. J’aurais aimé que le parcours soit un peu plus sélectif même si de ce que j’ai entendu, c’est un circuit usant avec beaucoup de kilomètres. Ça va aussi être une journée importante en vue du Tour de France avec forcément l’envie de faire un résultat. Même si d’un point de vue sportif, l’approche n’a pas été la meilleure ces derniers jours".

Il faut dire que préparer le gros objectif de sa saison avec un nouveau-né de quelques jours n’est pas chose facile : "Je ne me suis pas entraîné (rires). Non je me suis entraîné mais j’ai essayé de profiter un maximum parce que je pars déjà dimanche pour la course et mardi pour la reconnaissance des premières étapes du Tour. Donc je veux profiter de ces premiers jours avec le bébé mais je suis aussi concentré sur le Tour. Je suis un peu fatigué mais je n’ai pas de regrets".

Le parcours de la Grande Boucle a d’ailleurs donné des idées à Alaphilippe qui espère briller et qui a le maillot jaune dans un coin de sa tête : "Ce n’est pas un secret, je suis très motivé pour la première semaine du Tour. Ce sera très important pour moi avec les deux premières étapes avant le chrono. Je veux faire une belle première semaine et puis on verra jour par jour".

La victoire finale n’est cependant pas un objectif, même si le puncheur, qui avait terminé 5e en 2019, n’exclut pas d’y penser un jour : "C’est peut-être une chose à laquelle je peux penser. Je ne veux pas dire non. On verra ce que je vais faire sur ce Tour. J’ai envie de profiter avec le maillot de champion du monde et de faire un bon début de Tour. Mais démarrer un grand tour avec l’ambition de le gagner, il faut y réfléchir avec l’équipe, mes entraîneurs, etc. Ce sera dur cette année mais pourquoi pas l’année prochaine".

Le Français a sans doute à coeur de ramener la peluche que reçoit le maillot jaune après chaque étape à son petit Nino.


►►► À lire aussi : Evenepoel, pas encore satisfait de son évolution : " Il y a trop de hauts et de bas "

►►► À lire aussi : Tour de France : Ineos promet l’offensive


 

1 images
Julian Alaphilippe a envie de faire honneur à son maillot de champion du monde sur les routes du Tour de France. © Dirk Waem – Belga
Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK