Alaphilippe a reconnu le Ronde et est "impatient d'être dans quatre mois"

Julian Alaphilippe avec Bob Jungels sur les pavés du Ronde.
Julian Alaphilippe avec Bob Jungels sur les pavés du Ronde. - © © Deceuninck - Quick-Step

A quatre mois du Tour des Flandres, Julian Alaphilippe a fait connaissance avec les routes de la classique flamande lors d’un stage avec Deceuninck-Quick Step. La course aura lieu le 18 octobre mais il n’est jamais trop tôt pour s’imprégner des lieux, surtout quand ils sont inconnus.

"Faire la reconnaissance du Ronde était excitant, et même si c’était une première pour moi, j’ai appris beaucoup de choses et reçu beaucoup de conseils de Dries (Devenyns, un de ses équipiers préférés), qui ne vit pas très loin du Vieux Quaremont. Nous avons grimpé ce berg plusieurs fois ce jeudi et ça a été une excellente opportunité de prendre des repères sur cette route de légende".
 

"Tout le monde sait que le Ronde est une course iconique et la découvrir est un challenge pour moi. Avoir cet objectif d’être au départ cette année me motive énormément. Je suis impatient d’être dans quatre mois. Je ne sais pas si je vais performer, mais ce que je sais, c’est que je vais travailler dur pour pouvoir être à mon meilleur niveau ici", prévient-il.
 

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK