A. Schleck:"Gilbert, c'est la classe!"

Christophe Delstanches en compagnie d'Andy Schleck
Christophe Delstanches en compagnie d'Andy Schleck - © RTBF

Les frères Schleck ont dû se contenter des accessits derrière Philippe Gilbert. Les Luxembourgeois ont fait le maximum pour gagner mais Gilbert "était le plus fort".

Fränk Schleck (LUX/Leopard), 2e: "C'était un peu décevant de voir qu'au Tour des Flandres ou à Paris-Roubaix beaucoup de coureurs ont roulé pour faire perdre Fabian (Cancellara). Philippe (Gilbert) était dans la même situation. On adore Liège-Bastogne-Liège, c'est une grande course, on voulait la gagner et, pour cela, il fallait lui lancer le défi. Mais Philippe était le plus fort. On le voyait très confiant, on ne pouvait pas le lâcher. On n'a aucun regret, absolument, on a essayé, on est fier de notre équipe. Philippe était un peu isolé mais il a couru en champion. Et nous, on ne voulait pas courir pour le faire perdre."

Andy Schleck (LUX/Leopard), 3e: "Gilbert, c'est la classe ! Pour le moment, Philippe est le coureur le plus fort. Il s'est montré impressionnant cette semaine. J'ai essayé d'attaquer au début de Saint-Nicolas. Il a répondu à sa manière dans les derniers 500 mètres. Pour le lâcher, il me faudrait une côte de 4 ou 5 kilomètres !"

AFP

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK