6200 kilomètres, 100.000 mètres de dénivelé : un Belge deuxième d'une épopée cycliste hors du commun

Six étapes, 6200 kilomètres, 100.000 mètres de dénivelé : un Belge deuxième d'une épopée cycliste hors du commun
Six étapes, 6200 kilomètres, 100.000 mètres de dénivelé : un Belge deuxième d'une épopée cycliste hors du commun - © Axel Carion

71h47. Quand le chrono du vainqueur du jour prend de telles proportions, vous comprenez très vite qu'il ne s'agit pas d'une course "normale". Non, le Biking Man, fondé en 2016 par l'explorateur français, Axel Carion, a quelque chose d'irréel. Une course cycliste pour les plus courageux, les plus téméraires, les plus fous peut-être. Au programme cette année, six étapes, 6.200 kilomètres à parcourir au total avec un dénivelé positif de plus de 100.000 mètres.

Lors de chaque étape, disputée dans un pays différent, les athlètes ont dû braver les conditions topographiques et climatiques les plus extrêmes de la planète. Au total, les participants auront oscillé entre le Sultanat d'Oman (en Février), la France (en Avril), le Laos (en Mai), le Pérou (en Août), le Portugal (en Septembre) et Taïwan, théâtre de l'épilogue de cette course folle. Aux conditions désertiques auront succédé un parcours à travers la Cordillère des Andes, une étape à travers la jungle tropicale, des conditions de chaleur ou de froid extrêmes, et des routes portugaises sinueuses et ventées.

Au final, le Biking Man de Taïwan a été remporté par le Français, Bryce Bénat, en plus de 70 heures. Lors de son périple à travers la péninsule, il n'aura dormi que trois heures en trois jours. La première femme, quant à elle, a franchi la ligne en 114 heures et 41 minutes. A noter que tous les participants ont dû pédaler en autonomie complète, gérer leur nourriture et leur matériel. 

Au terme de ces six étapes, c'est le Péruvien Rodney Soncco qui rafle la mise au général avec 2250 points accumulés. A distance raisonnable, avec 1267 sur la deuxième marche du podium, le Belge, Guillaume Chaumont. Un podium que l'Allemand Jonas Deichmann vient compléter.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK