1965: Walter Godefroot, la bête noire d'Eddy Merckx, le coiffe au National

1er août 1965, pour sa première saison dans le peloton professionnel, Eddy Merckx est battu au championnat de Belgique par un homme: Walter Godefroot, lui aussi débutant dans le peloton.

Celui qu'on surnommera le "bouledogue flamand", coiffe le futur cannibale d'un cheveu lors du sprint à Vilvoorde, pour décrocher à 22 ans sa première grande victoire. Un exploit qu'il refera en 1967 à Liège-Bastogne-Liège et à Paris-Roubaix en 1969. 3 succès décrochés au nez et à la barbe du grand Eddy, de quoi faire de Godefroot, selon la presse, la bête noire du Bruxellois, mais pas pour le principal intéressé, qui confiait quelques années plus tard, au micro de la RTBF, son rapport avec Eddy Merckx: "c'est vrai que nous avons fait carrière côte à côté. Nous avons souvent partagé les joies et les peines. Si on veut gagner, on se heurte à chaque classique à Merckx, au phénomène Merckx, si je peux dire. Il faut se battre contre lui et je l'ai fait plusieurs fois. C'est pour ça qu'on dit que je suis l'adversaire de Merckx, son rival. Mais je ne faisais pas le poids." 

Une belle reconnaissance de la part d'un de ses meilleurs adversaires belges. Une rivalité qui aura peut-être eu pour effet de tirer Eddy Merckx vers un titre au National, le seule de son incroyable palmarès. En 1970, "l'ogre de Tervuren" parvient, enfin, à décrocher le maillot noir-jaune-rouge de champion de Belgique. Cette année-là, Walter Godefroot termine 6e.

Le cannibale tentera encore plusieurs fois de décrocher le maillot tricolore, notamment en 1972, mais il échouera une nouvelle fois à la deuxième place. Battu par sa bête noire, Walter Godefroot.... 

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK