1000 kilomètres à vélo en 9 jours : le défi fou d’une jeune Wallonne !

A la fois sensé et insensé. Delphine Thirifays aime les défis qui ont du sens. Le sens du sport qui met en lumière une association. L’ASBL Leg’s Go. Elle aide financièrement à l’achat de prothèse, de chaise, de tout autre matériel sportif coûteux qui permet aux personnes victimes d’un accident de la vie de rebondir – se reconstruire – à travers le sport. Luc Huberty lui-même amputé d’un membre l’a fondée. Sa reconstruction est passée par le triathlon. Delphine Thirifays a choisi un défi à la mesure de son importance !

5 images
Luc Huberty le fondateur de Leg’s Go © Tous droits réservés
© Tous droits réservés
Une prothèse sportive coûte entre 7000€ et 15.000€. Elle n’est pas encore remboursée ! © Tous droits réservés

1000 km à vélo en 9 jours !

"Comme tous mes objectifs sont annulés, j’ai pris la décision de faire le Giro d’Italie féminin ici (au pays). Donc je fais 1000 km en 9 jours, 9 étapes, sans jour de repos, explique Delphine Thirifays, professeur d’éducation physique à l’école de Sprimont.

" C’est une asbl qui me tient à cœur parce que l’histoire de Luc Huberty m’a beaucoup touchée. Je pense qu’il y a beaucoup de respect entre nous deux."

Son défi se terminera ce samedi dans le petit village de Ninane sur la commune de Chaudfontaine après une ultime étape. Delphine n’a pas été épargnée par une semaine de Pâques météorologiques mouvementée ! Du soleil à la neige, elle a souffert !

" Quand la météo a vraiment été épouvantable, je me suis accroché à ça, à me dire que si je devais aller au bout je ne le faisais plus pour moi, je devais le faire pour lui. Moi j’ai vécu six à sept heures de souffrance sur mon vélo. Eux ont vécu des mois – voir des années – de souffrance. Je me suis dit que je devais vraiment le faire pour eux."

En mettant l’association en lumière d’une part. D’autre part en invitant à verser un don sur le compte BE31 3631 5331 0055 en mentionnant "Giro Legsgo".

5 images
Delphine Thirifays est une adepte des défis qui donnent du sens ! © Tous droits réservés

Leg’s Go pourquoi ?

" L’ASBL finance du matériel de sport pour des personnes amputées ou des personnes qui ont eu un accident de la vie, explique son fondateur Luc Huberty. L’objectif est de se reconstruire par le sport."

"Moi j’ai eu un accident en 2001. J’allais sur un chantier. J’ai perdu le contrôle de ma voiture et suite à cet accident on a dû m’amputer une jambe au-dessus du genou. Je me suis rendu compte que dès l’instant où j’ai pu refaire du sport avec des valides, je n’étais plus spécialement moins valide et donc là ça m’a aidé dans ma reconstruction."

"Les prothèses de marche, c’est financé. C’est la mutuelle qui intervient. Mais pour ce qui est sport et loisir, il n’y a pas d’aide actuellement en Belgique. Il faut savoir qu’une prothèse de sport – en fonction du niveau d’amputation – ça coûte entre 7000 et 15.000 €. "

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK