San Antonio n'est plus que dixième à l'Ouest après sa défaite à Houston

James Harden
James Harden - © Bob Levey - AFP

Houston, la meilleure équipe actuelle dans le championnat NBA de basket, a surclassé son grand rival texan San Antonio, 109-93, lundi. Cette 22e défaite en 36 matches, et la 11e au terme de ses 14 dernières sorties, a plongé les Spurs au 10e rang de la Conférence Ouest. Elle n'est plus qualifiée actuellement pour les playoffs ce qui ne lui plus arrivé depuis 1998.

Les Rockets ont retrouvé James Harden, laissé au repos la veille lors du match précédent, qui a apporté sa contribution habituelle dans tous les domaines (28 pts en 29 minutes, 6 rbs, 6 ast).

D'autres Rockets ont démontré que Houston n'était pas l'équipe d'une seule star : Chris Paul (18 pts), Clint Capela (13 pts) et Trevor Ariza (15 pts). "On veut finir premier et avoir l'avantage de disputer plus de matches à domicile", a expliqué Mike d'Antoni, l'entraîneur de Houston.

San Antonio ne se faisait aucune illusion avant le match et son coach Gregg Popovich, toujours privé de Kawhi Leonard qu'il rencontrera mardi pour savoir s'il rejouera encore cette saison, avait décidé de laisser au repos son meilleur marqueur LaMarcus Aldridge et Manu Ginobili. Les jeunes remplaçants Derrick White et Bryn Forbes ont terminé meilleurs réalisateurs (14 points chacun).

San Antonio (37 v-30 d), qui présente un bilan identique à Utah (8e) et Denver (9e), va devoir redresser la tête sous peine de louper le tour final où le 8e de la Conférence débute face au 1er, vraisemblablement Houston.

Conséquence de la défaite des Spurs, le champion Golden State est la 2e équipe de la Conférence Ouest à obtenir son billet pour les playoffs.

Au jeu des chaises musicales, Oklahoma City est passé de la 6e à la 4e place (40 v-29 d) à l'Ouest. Cette progression est due à la victoire sur Sacramento (106-101). Russell Westbrook s'est offert le 99e 'triple double' de sa carrière: 17 points, 10 rebonds et 11 passes décisives.

Le Thunder espère encore arracher la 3e place que tient solidement Portland (41 v-26 d). Les Blazers ont porté leur série victorieuse à dix. Miami, trop déforcé, n'a pas eu voix au chapitre au Rose Garden: 115-99. Damian Lillard a fait la loi dans le jeu extérieur (32 pts dont 7/14 à 3 pts, plus 10 assists) et le pivot bosnien Jusuf Nurkic dans le jeu intérieur (17 pts,n 16 rbs).

Enfin, le retour à la compétition après presque un an du meneur de Milwaukee Brandon Jennings n'est pas passé inaperçu. Il a aligné 16 points, 12 passes décisives et 8 rebonds lors de la victoire à Memphis (103-121).

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK