Sacrée soirée pour Embiid, Jokic et Towns

Joel Embiid, Nikola Jokic et Karl-Anthony Towns n'ont pas fait les choses à moitié vendredi en dépassant chacun les seuils des 35 points et 15 rebonds, mais seul le premier a fini la soirée en vainqueur, avec Philadelphie.

Avec ses 42 points et 18 rebonds, Embiid (Philadelphia 76ers) a eu raison des Charlotte Hornets après prolongation (133-132).

Jokic a fini lui aussi la soirée avec des statistiques impressionnantes (37 pts, 21 rbds), mais Denver s'est fait surprendre à domicile par Brooklyn (112-110).

Même scénario pour Towns qui a marqué 39 points et capté 19 rebonds, insuffisants toutefois pour donner la victoire à Minnesota sur le parquet de Sacramento (121-110).

S'ils dresseront un bilan contrasté de leur soirée, Embiid, Jokic et Towns se consoleront un peu en se disant qu'ils font désormais partie de l'histoire de la NBA.

Il fallait remonter à novembre 1992 pour trouver trace de trois joueurs ayant atteint, voire dépassé, les 35 points et 15 rebonds lors d'une même journée en NBA. Ce trio était alors composé des légendaires Charles Barkley et Dominique Wilkins, ainsi que de Tom Gugliotta.

L'affiche de la soirée Utah-Boston a tenu toutes ses promesses entre deux prétendants aux premiers rôles qui se sont départagé en fin d'un match intense et spectaculaire (123-115).

Enfin, rien ne va plus à Washington qui s'enfonce dans la crise (14ème à l'Est, 2 v-9 d). Malgré les 27 points de Bradley Beal, les Wizards ont chuté face au Magic à Orlando (117-108) et ont perdu six de leurs sept derniers matchs.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK