Plainte déposée contre la Ligue

Le syndicat des joueurs se plaint que la Ligue nord-américaine de basket-ball (NBA) ne négocie pas de bonne foi, ne fasse pas de concessions dans ses propositions salariales, ne fournisse pas des documents financiers importants et traite directement avec les joueurs et non leurs représentants.
  
En déposant une telle plainte, le syndicat se positionne en vue d'une possible résolution judiciaire du conflit, si jamais les négociations échouaient au 30 juin. Les deux parties ont répété leur volonté de parvenir à un accord par la négociations, sans l'aide des tribunaux, mais l'exemple de la Ligue professionnelle de football américain (NFL), en lock-out et en pleine bataille judiciaire avec ses joueurs, n'augurent rien de bon pour la NBA.
  
La Ligue a fait savoir que la plainte était "sans fondements" et qu'elle "respectait toutes les obligations que les lois fédérales du travail lui imposent".
  
La Ligue et le syndicat des joueurs prévoient de se retrouver pour des négociations pendant la finale NBA, début juin. Pour assainir une situation financière dans le rouge -elle estime à 300 millions de dollars ses pertes pour la saison- la NBA veut notamment un plafond salarial fixe et des contrats non garantis à durée plus brève, ce que les joueurs refusent car ils estiment que cela réduirait leurs salaires.
  
Le dernier arrêt de travail en NBA remonte à la saison 1998-99, amputée de 32 matches (sur 82).

Belga

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK