Neuvième victoire de suite pour Golden State

Neuvième victoire de suite pour Golden State
Neuvième victoire de suite pour Golden State - © Rob Carr - AFP

Le double champion NBA en titre, Golden State, a dominé Washington 126 à 118 dans sa salle grâce aux 38 points de Stephen Curry, pour signer sa neuvième victoire consécutive jeudi.

Les Warriors flirtent avec la perfection depuis le début de l'année. Depuis leur défaite contre Houston (115-114 après prolongation) pour débuter 2019, ils ont enchaîné neuf succès, dont six à l'extérieur.

Washington, privé jusqu'à la fin de la saison de John Wall, son deuxième meilleur marqueur (20,7 pts) et son meilleur passeur (8,7 passes), n'était pas de taille à stopper Curry et ses coéquipiers.

Les Warriors, leaders de la conférence Ouest (34 v-14 d), ont pris le large (37-28) dès le premier quart-temps dans le sillage de Curry.

Le triple champion NBA est souvent à l'aise contre les Wizards: lors de la première confrontation entre les deux équipes fin octobre, il avait marqué 51 points et il a dépassé jeudi le seuil des 30 points pour la quatrième fois en six matches.

La franchise d'Oakland semblait se diriger vers un succès facile avec douze points d'avance pour débuter la 4e et dernière période (104-92).

Mais Washington a profité des séjours prolongés sur le banc de Curry et de Kevin Durant pour revenir à deux longueurs (108-106) grâce à Chasson Randle (11 pts en 15 minutes) et Trevor Ariza (27 pts).

Les retours sur le parquet de Curry et de Durant pour le "money time" ont redonné immédiatement de l'air aux Californiens, qui ont signé leur neuvième victoire de suite à l'extérieur.

"Gagner en déplacement, c'est important quand on essaie de créer une dynamique. C'est nécessaire pour remporter un titre", a insisté Curry.

Westbrook était pressé

Le meneur d'Oklahoma City Russell Westbrook n'a eu besoin que de vingt minutes de jeu pour s'offrir son 15e "triple double" de la saison lors de victoire de son équipe face à La Nouvelle-Orléans (122-116).

Survolté après avoir été snobé pour le All Star Game 2019 dont les titulaires ont été annoncés peu avant le coup d'envoi, Westbrook a distillé en début de 3e période sa dixième passe décisive, synonyme "triple double" (trois catégories de statistiques à dix unités ou plus). C'était son 119e depuis ses débuts NBA en 2008.

Le meilleur joueur (MVP) de la saison 2016-2017 a fini la rencontre avec 23 points, 17 rebonds et 16 passes décisives en 37 minutes de présence sur le parquet. Une prestation qui pourrait marquer les esprits des entraîneurs de NBA chargés de sélectionner d'ici au jeudi suivant les 14 remplaçants pour le All Star Game du 17 février.

Ses coéquipiers Paul George et Steve Adams ont ajouté 23 points et 11 rebonds pour le premier, 20 points et 13 rebonds pour le second.

Malgré ce déferlement de paniers et de rebonds, La Nouvelle-Orléans a tenu le choc, d'autant que les Pélicans étaient privés d'Anthony Davis et de Nikola Mirotic.

En leur absence, Jrue Holiday et Darius Miller ont inscrit respectivement 22 et 21 points qui ont permis à "NOLA" de finir sur les talons d'OKC, après avoir compté jusqu'à 22 points de retard.

Avec cette quatrième victoire de suite, OKC a consolidé sa 3e place au classement de la conférence Ouest (30 v-18 d), tandis que La Nouvelle-Orléans s'éloigne des play-offs (12e, 22 v-27 d).

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK