NBA : Leonard fait gagner les Clippers, les Lakers reprennent la tête à l'Ouest

Kawhi Leonard a fait gagner les Clippers et a passé le cap des 10.000 points en carrière
Kawhi Leonard a fait gagner les Clippers et a passé le cap des 10.000 points en carrière - © Harry How - AFP

Kawhi Leonard a été déterminant dans le succès des Clippers sur Chicago, au contraire de Kevin Durant, impuissant lors de la défaite de Brooklyn contre Oklahoma City, dimanche en NBA où le choc Boston-Miami a été reporté à cause du coronavirus.

Leonard ranime les Clippers

Débarrassé de sa protection faciale qui le gênait depuis plusieurs matches, "Terminator" a retrouvé toutes ses sensations pour permettre aux Clips de venir à bout des Bulls (130-127).

Deux jours après l'embarrassante défaite contre Golden State après avoir dilapidé 20 points d'avance, il a montré l'exemple au 3e quart-temps, en réussissant 21 de ses 35 points (7/9 derrière l'arc), pour dépasser la barre des 10.000 en carrière.

Une performance qu'il a sobrement attribuée "au travail acharné et au dévouement". "Je m'implique tous les jours et j'ai mon esprit fixé sur un objectif", a commenté celui qui brigue un 3e titre de champion après ceux remportés en 2014 avec San Antonio et 2019 avec Toronto.

En face, les 45 points (10/15 à longue distance) de Zach LaVine ont été vains.

Les Lakers reprennent la tête

Porté par l'adresse (27 pts, 9/12 aux tirs) d'Anthony Davis, L.A. s'est imposé sans forcer à Houston (120-102) où le match a été plié à la pause (19 pts d'écart).

LeBron James a rendu une copie complète (18 pts, 7 passes, 7 rbds), non sans se faire peur en recevant un coup à la tête de la part de DeMarcus Cousins, exclu pour cette faute technique, la seconde après une première consécutive à une altercation avec Markieff Morris.

Avec ce 8e succès en 11 matches, les Lakers remontent en première position à l'Ouest devant Phoenix. 

Le tonnerre gronde sur Brooklyn

Pour ses retrouvailles avec le Thunder, où il a joué huit saisons, Kevin Durant n'a pu empêcher la défaite des Nets sur leur parquet (129-116). De retour après dix jours de quarantaine (cas contact), il a pourtant brillé (36 pts, 11 rbds) en l'absence persistante de Kyrie Irving.

Brooklyn, dont le bilan repasse en négatif (5 victoires, 6 défaites), a sombré dans le troisième quart-temps (37-18). Ses largesses défensives ont profité à Shai Gilgeous Alexander (31 pts à 11/16, 7 passes) et au rookie Hamidou Diallo (25 pts) en sortie de banc.

Les Warriors musèlent les Raptors

Le remake des finales 2019 a tourné à l'avantage (106-105) de Golden State aux dépens de Toronto,

L'ailier camerounais Pascal Siakam, auteur d'une solide performance (25 pts, 11 rbds) a vu sa tentative au buzzer échouer d'un rien. Frustrant pour les Raptors, battus pour la 7e fois en 9 rencontres.

Pour les Warriors, cette 6e victoire (4 défaites) fut d'autant plus dure à décrocher que Stephen Curry est passé au travers (2/16 aux tirs, 11 pts, 9 rbds, 6 passes), mais leur collectif fonctionne bien.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK