LeBron James impitoyable avec les Lakers face à ses anciens Cavaliers

LeBron James a été sans pitié pour ses anciens Cavaliers, offrant quasiment à lui seul la neuvième victoire de rang aux Lakers, plus que jamais leaders de la conférence Ouest en NBA, lundi.

Anthony Davis (sacrum) était encore forfait, tout comme Rajon Rondo (fracture à un doigt), mais cela n'a pas empêché L.A. de disposer de Cleveland (128-99). D'autant que LeBron James n'a pas fait de sentiment face à son ancienne équipe qui a pourtant tenu la distance en première période.

L'accélération du "King", entre la fin du 3e quart-temps et le début du quatrième où il a inscrit 14 de ses 31 points (8 passes, 2 rbds), a été fatale aux Cavs, qui ne lui en ont pas trop voulu à l'image de ses anciens coéquipiers Kevin Love (21 pts, 11 rbds) et Tristan Thompson (17 pts, 10 rbds) qui l'ont chaleureusement enlacé après la rencontre.

James, qui en a profité pour dépasser Isiah Thomas au 8e rang des meilleurs passeurs de l'Histoire de la Ligue, a bien été épaulé par Dwight Howard en pleine régalade auteur de 21 pts, dont un panier derrière l'arc et six dunks, 15 rebonds et 2 contres. De quoi faire même sourire l'impassible Kanye West, assis courtside...

Les Celtics ont consolidé leur deuxième place à l'Est, avec une deuxième victoire d'affilée contre Chicago (113-101) qui a d'abord été collective, même si Jayson Tatum a été le meilleur marqueur (21 pts, 6 rbds).

Cinq autres joueurs de Boston ont inscrit entre 11 et 19 points, au cours de cette rencontre menée tout du long, avec une avance ayant culminé à 18 longueurs en seconde période.

"C'est plus sympa quand tout le monde met des points. Chacun est vraiment content de la réussite de l'autre", a commenté Tatum après la rencontre.

Comme il y a deux semaines, les Pacers ont pris le dessus sur les Sixers (101-95), qui en sont à six revers consécutifs hors de chez eux. Une mauvaise passe quelque peu liée à l'absence de leur joueur majeur Joel Embiid, absent depuis trois matches en raison d'une blessure à la main gauche.

Philly, porté par Ben Simmons (24 pts, 14 rbds) a pourtant mené de 11 points au 3e quart-temps. Mais dans le sillage de Malcolm Brogdon (21 pts, 9 passes, 7 rbds), les Pacers ont mieux fini, à l'image de T.J. (21 pts), auteur d'un gros contre à 29 secondes du terme sur une tentative à trois points de Tobias Harris.

Indiana en profite pour chiper la 5e place à l'Est aux 76ers.

Le jeune arrière d'Oklahoma City, Shai Gilgeous-Alexander, n'a pas fait dans le détail pour le premier triple-double de sa carrière. Ses 20 points, 20 rebonds, 10 passes ont largement contribué à la victoire (117-104) du Thunder aux dépens de Minnesota.

Agé de 21 ans et 185 jours, il est devenu le plus jeune joueur de l'histoire de la NBA a réussir un triple-double à au moins 20 rebonds, devant l'immense Shaquille O'Neal (21 ans et 259 jours).

Transfuge des Clippers cet été, Gilgeous-Alexander s'épanouit pour sa deuxième saison NBA dans sa nouvelle équipe, puisqu'il a doublé ses moyennes aux shoots (19,9) et rebonds (5,3). Des performances qui rejaillissent sur OKC, que personne n'attendait à sa 7e place actuelle à l'Ouest.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK