Larges victoires pour Golden State et Philadelphie en début de playoffs

Les Sixers enchaînent les paniers à 3 points contre Miami

La NBA a débuté sa phase finale. Samedi soir, les champions en titre de Golden State ont facilement pris la mesure de San Antonio (113-92) dans le match 1 du premier tour des playoffs dans la Conférence Ouest.

Les Spurs, toujours privés de leur ailier All-Star Kawhi Leonard, n'ont rien pu faire devant la force de frappe offensive des hommes de Steve Kerr. Emmenés par un excellent Klay Thompson (27 points), les Warriors n'ont pas souffert de l'absence de leur meneur Steph Curry, toujours blessé au genou gauche.

Après une fin de saison régulière quelque peu poussive, les joueurs d'Oakland ont donc commencé les playoffs de la meilleure des manières, précis en attaque et appliqués en défense. Outre Thompson, Kevin Durant (24 points, 8 rebonds, 7 passes) et Draymond Green (12 points, 11 rebonds, 8 passes) ont été très précieux pour les champions en titre. Du côté des Spurs, LaMarcus Aldridge (14 pts) a éprouvé des difficultés au tir (5/12). Le match N.2 se déroulera une nouvelle fois à l'Oracle Arena d'Oakland, lundi soir.

Dans l'autre rencontre de la conférence Ouest, Portland s'est fait surprendre à domicile par La-Nouvelle-Orléans, victorieuse 97 à 95.

Pour son retour en play-offs six ans après sa dernière participation, Philadelphie n'a pas déçu son public en lui offrant une large victoire face à Miami 130-103. Les Sixers, outsiders à l'Est, ont fini par prendre le dessus sur le Heat, pourtant devant à la mi-temps (60-56).

Mais la puissance physique et le talent individuel des joueurs de Brett Brown ont eu raison des coéquipiers de Dwyane Wade et Goran Dragic, qui ont encaissé un sévère 74-43 dans les deux derniers quart-temps.

Le meneur de Philadelphie Ben Simmons, favori pour le titre de meilleur "rookie" de l'année, a porté les siens en frôlant le triple double avec 17 points, 14 passes décisives et 9 rebonds, tandis que JJ Reddick a terminé meilleur marqueur du match avec 28 points (dont huit tirs à trois points).

Grâce à ce succès, les Sixers enchaînent une 17e victoire de rang après avoir terminé la saison régulière de façon tonitruante, ravissant au passage la 3e place de la conférence Est à Cleveland.

Toronto, meilleure équipe de la saison régulière à l'Est, s'est quant à lui difficilement défait de Washington 114 à 106.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK