Harden tire Houston d'affaire, Antetokounmpo renverse Miami

James Harden
James Harden - © STREETER LECKA - AFP

James Harden a tiré Houston d'un mauvais pas face à Phoenix (108-102) en marquant 41 points vendredi, tandis que Milwaukee a remonté vingt points de retard pour s'imposer 113 à 98 à Miami grâce à Giannis Antetokounmpo.

Deux jours après une cruelle défaite à domicile contre son grand rival Golden State (106-104), Houston a renoué, laborieusement, avec la victoire.

Les Rockets ont souffert face à la plus mauvaise équipe de la conférence Ouest.

En l'absence de Chris Paul, laissé au repos, ils ont mal débuté la rencontre et accusaient cinq points de retard après la première période.

Harden et ses coéquipiers sont revenus à la hauteur des Suns durant la 2e période, mais n'ont pas réussi à les lâcher en raison de leur manque d'efficacité à trois points, leur habituel point fort (11 sur 40).

Il a fallu attendre les deux dernières minutes pour que les Texans prennent le large grâce à trois lancers francs réussis par Harden, qui a fini la rencontre avec 41 points.

Le MVP (meilleur joueur NBA) en titre a dépassé pour la 25e fois cette saison le seuil des 40 points.

Il a ajouté dix passes décisives, cinq interceptions et trois contres, une ligne de statistiques sans précédent dans l'histoire de la NBA en termes d'interceptions et de contres pour un joueur qui a marqué plus de 40 points.

"Il faut que ça change"

Avec cette dixième victoire sur ses onze derniers matches, Houston a consolidé sa 3e place au classement de la conférence Ouest (43 v-26 d).

Mais le coach texan Mike d'Antoni a prévenu ses joueurs qu'ils devraient hausser leur niveau de jeu pour viser le titre.

"Cela fait cinq matches où notre concentration n'est pas au rendez-vous, il faut que ça change maintenant, car quand ce sera les play-offs, il sera trop tard", a-t-il estimé.

A Miami, Milwaukee a d'abord été méconnaissable, accusant vingt points de retard à la pause (62-42).

Mais les Bucks, leaders de la conférence Est et meilleure équipe actuelle de NBA, ont profité du manque d'énergie du Heat au retour des vestiaires pour revenir et s'imposer.

Antetokounmpo a frôlé le "triple double" (trois catégories de statistiques à dix unités ou plus) avec 33 points, 16 rebonds et neuf passes décisives.

"Peu importe si on accuse 10, 15 ou 20 points de retard, on va toujours essayer de gagner nos matches, ça fait partie de notre apprentissage", a souligné l'ailier grec des Bucks.

7e de suite pour San Antonio

Miami a fait une mauvaise opération dans la course aux play-offs. Dans le même temps, Charlotte s'est en effet imposé à Washington 116 à 110, avec 28 points de Kemba Walker et aux 16 points de Tony Parker de Nicolas Batum, lequel a dépassé les 9.000 points inscrits en NBA.

Les Floridiens conservent la 8e place, la dernière qualificative pour les play-offs (32 v-36 d), mais sont sous la menace d'Orlando (32 v-38 d) et de Charlotte (31 v-37 d).

Le vétéran du Heat Dwyane Wade, qui mettra un terme à sa carrière en fin de saison, s'est blessé à la hanche droite en tombant lourdement au sol.

Le triple champion NBA a fini la rencontre mais est incertain pour le ou les prochains matches, a indiqué son entraîneur Erik Spoelstra.

Julius Randle a marqué 45 points, dont 24 durant le premier quart-temps, mais La Nouvelle-Orléans s'est incliné à domicile face à Portland (122-110).

Les Lakers finissent la saison aux abois: sans leur superstar LeBron James, laissé au repos, ils se sont inclinés 111 à 97 à Détroit et restent 11e (31 v-38 d).

Enfin, San Antonio a enchaîné une septième victoire de suite face aux New York Knicks, surclassés 109 à 83.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK