Tony Parker sous le charme de Julie Allemand...

Mercredi soir, Lyon a remporté la deuxième manche de la finale des play-offs de basket féminin contre Montpellier. Déjà victorieuses lundi, les Lionnes ont encore enfoncé un peu plus le clou à domicile. Dans une salle comble et chauffée à blanc, notre compatriote et ses coéquipières n’ont laissé aucune chance à l’équipe coachée par Thibaut Petit.

Au retour aux vestiaires, les deux équipes étaient à égalité mais Montpellier ne pouvait contenir les attaques adverses en début de troisième quart-temps. À la demi-heure, le marquoir renseignait 63-52. Plus jamais les visiteuses n’allaient inquiéter Lyon. Avec 16 points réussis lundi et 12 mercredi soir, Julie Allemand est un des pions majeurs de Valéry Demory. La meneuse des Cats n’est plus qu’à une victoire d’un premier titre avec Lyon. Une victoire qu’il faudra aller chercher dès mardi prochain à Montpellier.

Repreneur du club en perdition, il y a deux ans son président, Tony Parker, apprécie l’engagement de son équipe, l’engouement du public mais aussi la qualité du jeu de Julie Allemand, un compliment qui ne devrait pas laisser insensible notre compatriote.

À Lyon, Pierre Robert

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK