NBA : les Lakers soucieux de préserver James pour qu'il reste au top

2020 NBA Finals - Game Six
2020 NBA Finals - Game Six - © Douglas P. DeFelice - AFP

Avec à peine deux mois séparant leur 17e sacre NBA du début de la prochaine saison, les Lakers devront trouver le bon "équilibre" pour permettre à leur superstar LeBron James de rester à son meilleur niveau, a déclaré jeudi le vice-président, Rob Pelinka.

"Ce sera un exercice d’équilibriste tout au long de la saison, étant donné la période extrêmement réduite qu’il se sera passé entre la fin du dernier championnat et l’ouverture du prochain. Il faudra déterminer ce qui est le mieux pour LeBron, pour sa santé, celle de l’équipe. Prendre nos précautions et avoir cela en tête tout au long de l’année", a expliqué Pelinka lors d’une visioconférence avec des journalistes.

James et les Lakers ont été sacrés champions le 11 octobre, en battant en finales le Miami Heat (4-2), après plus de trois mois passés dans la bulle de Disney World en Foride. Ils devront défendre leur titre à partir du 22 décembre, coup d’envoi d’une saison régulière qui sera longue de 72 matches.

Comme ceux des 29 autres équipes, les joueurs sont censés entamer leurs stages préparatoires autour du 1er décembre.

Parmi les précautions qui pourraient être prises pour le "King", l’application d’une réduction du temps de jeu, a fortiori durant les matches où la victoire semble acquise assez tôt.

Il y a aussi le "load management", la controversée gestion de la fatigue qui consiste à mettre au repos un joueur, qui n’est pas blessé, pour lui permettre de récupérer, d’éviter les blessures et surtout d’arriver en forme au moment des play-offs.

La saison passée, la star des Clippers Kawhi Leonard y a eu parfois recours.

James, qui fêtera ses 36 ans le 30 décembre, a régulièrement dit qu’il n’était pas favorable au "load management", même s’il lui est arrivé très ponctuellement d’en profiter au cours de sa carrière. "Si je suis en bonne santé, je joue. En tout cas c’est mon approche", avait-il déclaré à ce propos en décembre 2019.

>> LIRE AUSSI Barack Obama rentre un superbe panier à 3 points et s’en va comme un prince

Grand fan de basket, Barack Obama a estimé que James devrait avoir "une restriction de minutes" sur le terrain, dans une séquence de "The Shop", un talk-show produit par "LBJ" sur la chaîne HBO.

Et l’ancien président américain d’ajouter qu’il incombera à l’autre star, Anthony Davis, plus jeune (27 ans), de combler le manque.

"C’est pour ça que je l’ai avec moi", a répondu en souriant James.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK