Mestdagh, sélectionneur des Belgian Cats: "L'Espagne est une machine"

L'Espagne sera l'adversaire de la Belgique en demi-finale de l'Euro de basket féminin samedi soir. Pour Philip Mestdagh, le sélectionneur des Belgian Cats, l'Espagne "est une machine" qui conteste chaque action entreprise par l'adversaire.

Victorieuse de façon impressionnante de la Lettonie en demi-finale avec un écart forgé sans forcer de 20 points (67-47), l'Espagne est sans conteste l'un des grands favoris de l'Euro. "Leur quart de finale est la confirmation qu'elles sont très fortes. Elles sont impressionnantes et contestent chaque action que ce soit une passe, un shoot, un déplacement. Elles mettent une grosse pression en défense. Le jeu intérieur n'est peut-être pas le point fort de l'Espagne qui peut compter pourtant sur Sancho Lyttle, mais leur jeu en périphérie compense largement. Ce sont toutes des joueuses qui évoluent dans des clubs du meilleur niveau européen et elles ont l'habitude de jouer ensemble."

Les Espagnoles sont en outre coachées depuis 2013 par le même coach. "C'est sans doute l'un des meilleurs coaches au monde", estime Philip Mestdagh. "Il a pu travailler sur le long terme avec ses joueuses et il parvient toujours à tirer le maximum de ses joueuses. Que ce soit avec la sélection ou un club. Il est tactiquement très fort." Lucas Mondelo a gagné l'Euroligue cette saison avec le Dynamo Kursk et glané avec l'Espagne un titre européen (2013) et une médaille de bronze (2015) ainsi qu'une médaille d'argent au championnat du monde (2014) et un titre de vice-champion olympique à Rio l'été dernier.

"Nous allons préparer ce match comme d'habitude avec nos atouts, a ajouté encore Philip Mestdagh. "C'est une expérience supplémentaire du plus haut niveau pour nous."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK