Julie Allemand, la Belge qui charme les USA, candidate au titre de meilleure jeune de la saison WNBA

Julie Allemand, candidate au titre de meilleure jeune de la saison en WNBA
Julie Allemand, candidate au titre de meilleure jeune de la saison en WNBA - © VIRGINIE LEFOUR - BELGA

Cette année, Julie Allemand découvre le monde de la WNBA au sein de l'équipe d'Indiana Fever. La Belge, arrivée sur la pointe des pieds dans le contexte de la bulle imposée par la ligue nord-américaine, a rapidement fait ses preuves.

ESPN, média de référence aux Etats-Unis en termes de sport, place la Belge parmi les candidates au titre de Rookie Of The Year, qui récompense la meilleure joueuse parmi celles qui disputent leur première saison dans la Ligue. "La meneuse sera dans les conversations pour le titre de Rookie Of The Year", est-il écrit sur le site.

Aucune étrangère sacrée

Les réseaux sociaux de l'équipe d'Indiana Fever s'agitent également. Régulièrement, le compte Twitter de la franchise sort des actions de la Liégeoise en implorant les journalistes de voter pour elle. Chaque année, le titre de Rookie Of The Year est décerné par les journalistes accrédités à la saison de WNBA au terme de la saison régulière. Décerné depuis 1998, le trophée n'a consacré que des Américaines jusqu'ici. Julie Allemand, deuxième meilleure donneuse d'assists (5,5 passes par match) de toute la ligue derrière l'américaine Courtney Vandersloot, peut faire valoir ses arguments. Elle a profité de l'absence de la meneuse de l'équipe Erika Wheeler, testée positive au Covid-19, pour s'imposer dans le cinq majeur de l'équipe. Sa coach, Marianne Stanley, est dithyrambique: "Nous savions que nous avions un bijou en Julie Allemand lorsque nous l’avons signée et elle a prouvé chaque jour que c’était vrai," a-t-elle déclaré, dans des propos relayés par le site basketeurope.com. Les Fevers sont pour l'instant 8e sur 12 équipes au classement de la WNBA.

Julie Allemand, qui a signé un contrat de plusieurs saisons avec l'équipe de l'Indiana, continue d'évoluer en parallèle pour l'équipe de Montpellier en France.