Euro Basket : Que vaut la Serbie, adversaire des Belgian Cats en demi-finale?

Les Belgian Cats affronteront la sélection serbe ce samedi 26 juin (21h) à Valence pour la demi-finale de l’Euro de basket-ball. Nos Belges ne sont pas favorites face à la Serbie qui a sorti les Espagnoles (71-64), double tenantes du titre, en quart de finale. Présentation de la sélection des Balkans, future adversaire des Belgian Cats, avec Aleksandra Radivojevic, journaliste sportive et commentatrice pour la télévision serbe.

Une équipe taillée pour le titre

La Serbie a un objectif clair dans cet Euro Basket : ramener une médaille. "Nous sommes contentes, mais nous n’avons encore rien dans les mains. Nous sommes venues pour prendre une médaille. Nous voulons un podium", rappelait la coach serbe Marina Maljkovic après le succès face à l’Espagne. Il faut dire que cette équipe est taillée pour décrocher le titre. La majorité des joueuses sont en club dans les meilleures équipes européennes ou en WNBA, l’équivalent de la NBA chez les femmes.

En demi-finale, les Belgian Cats devront défendre de près l’arrière Sonja Vasic. C’est la star de la sélection serbe. A 32 ans, Sonja Vasic n’a rien perdu de son basket : 27 points et 13 rebonds contre l’Italie en phase de groupe, ou encore 19 points en quart de finale. La journaliste Aleksandra Radivojevic explique l’importance de l’arrière : "C’est une légende ici. C’est la menace de l’équipe. Les adversaires la cible systématiquement. C’est un game-changer, elle peut porter l’équipe même si ses coéquipières sont dans un mauvais jour."

En attaque la sélection serbe possède une aisance technique, notamment sur les lignes arrières. Mais ce groupe serbe est surtout très expérimenté dans les grandes compétitions internationales. Les joueuses serbes ont décroché le bronze aux derniers Jeux Olympiques, derrière les Etats-Unis et l’Espagne. Même médaille au dernier championnat d’Europe en 2019. "Leur plus grande force c’est l’expérience de ce groupe. Elles jouent ensemble depuis des années. La médaille d’or à l’Euro 2015 a vraiment soudé le groupe, elles veulent reproduire la même chose cette année" prévient Aleksandra Radivojevic.

La connaissance de leur jeu et de leurs faiblesses est aussi une qualité de ce groupe. "C’est une équipe qui se connaît à la perfection. Lorsque ça ne va pas, les joueuses réagissent très vite car elles savent comment s’adapter. Elles ont déjà été confrontées à ces situations" poursuit la journaliste serbe.

>>> A LIRE AUSSI : Euro de basket féminin : Philip Mestdagh fier de ses joueuses, "le prochain objectif est d’aller en finale"

Un groupe expérimenté mais vieillissant

La sélection serbe s’appuie sur des cadres expérimentés. Quatre des cinq titulaires ont 30 ans ou plus. Une expérience certes, mais un groupe vieillissant qui vit son dernier été ensemble. A la fin des Jeux Olympiques, plusieurs Serbes quitteront la sélection. "Ce n’est pas forcément un problème cette équipe vieillissante. L’Espagne est d’ailleurs dans la même situation. Mais c’est évidemment que c’est la fin d’une génération. Je parlais de Sonja Vasic, elle va prendre sa retraite internationale après les Jeux" explique la journaliste Aleksandra Radivojevic.

Tout ce collectif est mené par la coach Marina Maljkovic qui connaît très bien son équipe. Sa première nomination à la tête de la sélection date de 2012. Depuis des années elle bâti son équipe toujours à la recherche de l’or. "C’est le dernier été pour ce groupe. Des joueuses partiront, il faudra inclure les nouveaux talents. C’est pour ça que l’objectif de médaille est très important" explique la journaliste sportive.

>>> A LIRE AUSSI : Euro Basket : Les Cats au bout du suspense...

Les Belgians Cats ont leurs chances

Bien que favorite pour la demi-finale, la sélection serbe a des faiblesses sur lesquelles les Belgian Cats doivent appuyer. Aleksandra Radivojevic pointe les difficultés du jeu de la Serbie : "La faiblesse des Serbes se trouve dans leur jeu qui a parfois trop de déchets, trop d’erreurs. Ça leur arrive souvent de perdre trop de ballons et bien sûr ça créer des opportunités pour leurs adversaires."

En Serbie, comme partout en Europe, la Cats Emma Meesseman est redoutée. L’Yproise tourne à presque 24 points de moyenne dans le tournoi, personne ne fait mieux. Avec un tel bilan personnel et le beau parcours collectif des Cats, Emma Meesseman est la favorite pour le titre de MVP de la compétition. Elle sera tenue de près par la défense serbe explique la journaliste serbe : "Emma Meesseman posera des problèmes à notre sélection, c’est une évidence. La coach donnera des missions défensives pour tenter de stopper l’intérieure belge. C’est notre principale crainte !"

Les Belgian Cats sont prévenues, cette équipe serbe a de sérieuses qualités. Mais Philip Mestdagh possède un groupe talentueux qui a les capacités d’accrocher la finale, ce qui n’est jamais arrivé dans l’histoire du basket belge.

>>> SUIVRE LE MATCH EN DIRECT VIDEO : Belgique - Serbie en direct vidéo

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK