Euro basket dames : premier tour contrasté pour les Belgian Cats mais "elles ont appris de leurs erreurs", selon Thibaut Petit

Elles ont dû batailler jusqu’au bout, mais elles ont atteint leur premier objectif : les Belgian Cats ont bel et bien réussi à sortir de leur groupe dans cet Euro 2021 en battant la Turquie 61-63 au bout d’un match à suspense. Mieux : malgré leur faux pas initial (la défaite 70-55 contre la Bosnie jeudi pour commencer le tournoi), leurs deux performances suivantes et les autres résultats du groupe leur permettent tout de même d’accrocher la première place du groupe et de passer directement en quart de finale. Un grand ouf de soulagement pour tout le groupe, au bout d’un match où il a fallu s’arracher contre des Turques bien plus qu’accrocheuses.

La donne était claire au coup d’envoi : la manière importait finalement peu, il fallait surtout gagner (car si la victoire offre la première place de ce groupe serré, une défaite aurait tout simplement… renvoyé les Belges à la maison !), et notre consultant Thibaut Petit retient donc surtout le résultat : "Oui, on ne va retenir que ça. On s’est fait peur, mais il y a tout de même eu d’excellentes choses. On mérite la victoire et la qualification mais bravo à cette équipe turque."

On ne nous offre pas les victoires, on doit aller les chercher

La Belgique a donc vécu ce qu’on peut appeler un premier tour contrasté : un "off-day" pour commencer contre la Bosnie, avant un match quasi parfait contre la Slovénie et donc cette victoire arrachée contre la Turquie : "La Belgique n’était pas bien entrée dans le tournoi", confirme Thibaut Petit, "mais les Cats ont appris de ce match. Et aujourd’hui, quand les Turques reviennent à 2 ou 3 points alors que les Belges avaient 16 points d’avance quelques minutes plus tôt, eh bien peut-être que cette défaite contre la Bosnie leur a servi pour l’emporter". Les Belges ont en effet réussi à ne pas paniquer et à mettre le panier qu’il fallait : "On l’a vu notamment avec un trois points 'à 45 degrés' de Kim Mestdagh à un moment, et Emma Meesseman bien présente aussi. Les Cats ont su trouver leurs deux scoreuses au bon moment."

Au final, ce premier tour "laborieux", qui a demandé de l’application et de la (re) concentration risque bien de servir pour la suite du tournoi… "On a joué contre de belles équipes, c’est un tournoi, c’est l’Euro, ce n’est pas n’importe quoi. On ne nous offre pas les victoires, on doit aller les chercher. C’est ce qu’on a fait, pour ouvrir une nouvelle page dans ce tournoi."

Cette qualification directe pour les quarts de finale (l’adversaire n’est pas encore connu : il s’agira de l’équipe gagnante du barrage entre les deuxièmes du groupe D -la France ou la Russie, qui doivent encore s’affronter au moment d’écrire ces lignes- et la Slovénie, troisième de ce groupe C) offre aussi un jour de repos supplémentaire. Et ce ne sera pas négligeable, termine Thibaut Petit : "Ce jour de repos fera du bien, on en avait besoin parce qu’on a donné beaucoup beaucoup pour décrocher cette qualification. Et on aura un avantage en quart de finale parce qu’on affrontera une équipe qui aura dû jouer un barrage le lundi."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK