Emma Meesseman remporte une 3e Euroleague avec Ekaterinbourg

Emma Meesseman a remporté pour la troisième fois de sa carrière l'Euroligue féminine de basket, dimanche à Sopron en Hongrie, avec son club d'Ekaterinbourg. L'intérieure flandrienne, 25 ans, 1m92, MVP (meilleure joueuse) du Final Four l'an dernier et lauréate avec son club russe, l'avait déjà emporté aussi en 2016.

Ekaterinbourg s'est imposé en finale face à son grand rival russe le Dynamo Koursk pour conserver son trophée conquis l'an dernier. Les filles de Miguel Mendez menaient déjà 48-32 à la mi-temps limitant notamment Breanna Stewart à 12 points et 4 rebonds lorsque l'Américaine s'est blessée grièvement au pied droit à 30 secondes de la pause.

En seconde période, Brittney Griner (16 pts, 10 rebonds) et Emma Meesseman (13 pts - 6/10 à 2pts, 0/1 à 3pts, 1/2 aux lancers, 1 rebond, 2 assists, 3 interceptions en 26 minutes), ont assuré la victoire d'Ekaterinbourg. Courtney Vandersloot a ajouté 18 unités, pour 8 rebonds et 7 assists. Du côté de Koursk, l'Américaine Natasha Howard a terminé avec 17 unités au compteur.

Ekaterinbourg décroche l'Euroligue pour la 5e fois après ses succès de 2003, 2013, 2016 et 2018.

Le Dynamo Koursk, lauréat en 2017, encaisse de son côté une troisième défaite seulement sur ces 54 dernières rencontres en Euroligue avec son coach, espagnol lui aussi, Lucas Mondelo. Les deux clubs se retrouveront en finale du championnat russe. Ce sera le dernier devoir d'Emma Meesseman avant de rejoindre directement ensuite la WNBA, le championnat professionnel nord-américain avec sa franchise de Washington Mystics.

Breanna Stewart, 24 ans, espérait réussir un unique Grand Chelem en un an après son titre en WNBA avec Seattle Storm l'été dernier, le titre de championne du monde avec les Etats-Unis en septembre à Tenerife, où elle a aussi été désignée MVP dans les deux cas.

Plus tôt dans la soirée, dans le match pour la troisième place, l'USK Prague, lauréat en 2015, s'est imposé 64 à 53 face à Sopron, finaliste l'an dernier et organisateur de l'évènement pour le seconde année consécutive.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK