Décès de Pierre Raskin, "il était l'âme de Pepinster"

Le basket belge et liégeois en particulier est en deuil après le décès de Pierre Raskin qui nous a quittés à l'âge de 87 ans des suites d'une longue maladie. Pierre Raskin était l'un des fondateurs du BC Pepinster. C'était aussi l'âme du club. Après avoir été joueur, il a été Secrétaire Général du club pendant plus de 50 ans, de 1946 à 2000. Le Verviétois a ainsi largement contribué à l'ascension du club pepin en Division 1. Sans lui, Pepinster ne serait jamais devenu une valeur sûre de l'élite du basket belge durant plus de trente ans. 

Evocation de celui qu'on appelait Monsieur Pepinster avec Jean-Pierre Darding, ex-Manager Sportif de Pepinster et ami intime de Pierre Raskin : "C'était avant tout mon ami. Je l'ai côtoyé pendant 50 ans et nous n'avons eu que des rapports favorables. Pierre Raskin a consacré une grande partie de sa vie au basket et au club de Pepinster. C'est lui qui a véritablement créé le club, le matricule 46. Juste après la guerre, alors qu'il n'avait que 16 ans et était joueur, il est devenu Secrétaire et n'a plus quitté cette fonction. C'est lui qui a apporté le développement et le rayonnement du club. Pierrot a amené Pepinster au plus haut niveau du basket belge et même en coupe d'Europe. C'est lui aussi qui est à la base de la création du Hall du Paire, construit en 1996". 

Dirigeant emblématique 

Pierre Raskin était donc l'âme de Pepinster. Si Jean-Pierre Darding s'occupait de l'aspect sportif (le recrutement), Pierre Raskin était le gestionnaire...

"C'était un visionnaire avec une justesse d'esprit et une correction sans pareille. Il était honnête tout simplement sans oublier sa lucidité dans tous les domaines et même le sportif. Il a donné énormément au basket et à son club de coeur. C'était sa réussite et il en était fier. Je le répète, c'est grâce à lui que Pepinster a connu cette belle aventure. Je le répète, si le Hall du Paire a vu le jour, c'est grâce à lui. C'était la cheville ouvrière de tous les grands projets. Il était toujours très entreprenant tout en veillant à ne pas mettre les finances du club en péril. Il était toujours raisonnable. Le club de Pepinster lui doit tout ou presque et il n'en reste rien puisque l'équipe première, on le sait, a disparu il y a deux ans et Pierre Raskin malheureusement n'est plus là. Enfin, il reste malgré tout l'équipe féminine et surtout les équipes de jeunes. J'espère d'ailleurs que le club va renaître de ses cendres avec ses jeunes. C'était le plus grand souhait de mon ami Pierre Raskin".

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK