ASVEL, avec Julie Allemand, battu par Orenbourg dans le match 1 des quarts de finale

L'ASVEL Lyon, champion de France, a perdu 78-80 (repos 30-40) mercredi la première manche des quarts de finale de l'Euroligue dames de basket contre le club russe de Nadezhda Orenbourg. La Belgian Cat Julie Allemand a marqué 10 points (4/7 à 2 pts) et donné 4 assists en 30 minutes de jeu en faveur de la formation française.
L'ASVEL Lyon, champion de France, a perdu 78-80 (repos 30-40) mercredi la première manche des quarts de finale de l'Euroligue dames de basket contre le club russe de Nadezhda Orenbourg. La Belgian Cat Julie Allemand a marqué 10 points (4/7 à 2 pts) et donné 4 assists en 30 minutes de jeu en faveur de la formation française. - © VIRGINIE LEFOUR - BELGA

L’ASVEL Lyon, champion de France, a perdu 78-80 (repos 30-40) mercredi la première manche des quarts de finale de l’Euroligue dames de basket contre le club russe de Nadezhda Orenbourg. La Belgian Cat Julie Allemand a marqué 10 points (4/7 à 2 pts) et donné 4 assists en 30 minutes de jeu en faveur de la formation française.

Les 24 points de son équipière Marine Johannès, meilleure marqueuse de la rencontre, n’ont pas suffi.

Les Lionnes devront absolument gagner la deuxième manche à Orenbourg dans deux semaines, pour s’offrir une belle décisive à Mado-Bonnet et continuer de rêver à un premier Final Four d’Euroligue.

A condition qu’elles puissent se rendre en Russie. Ce que Montpellier n’a pu faire, à cause des restrictions imposées par la Ville de Moscou en raison du coronavirus. Les Héraultaises ont été contraintes de renoncer à disputer le match 1 des quarts à Ekaterinbourg, le club d’Emma Meesseman.

La rencontre a été annulée par la Fédération internationale de basket (FIBA Europe), organisatrice de la compétition et qui va désormais devoir se prononcer sur les conséquences sportives de cette annulation.

Le coronavirus a fortement perturbé ces quarts de finale, puisque la rencontre entre Prague et les Italiennes de Schio n’a pu se tenir, le gouvernement tchèque interdisant la tenue de l’évènement. "Une décision concernant ce match sera prise ultérieurement", a expliqué la FIBA Europe.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK