Pas de JO pour les Red Dragons, malgré leur victoire contre la République Tchèque

La Belgique ne verra pas les Jeux Olympiques de Tokyo cet été en volley (messieurs). Au tournoi de qualification olympique mardi, à Berlin, les Red Dragons, 6es au classement européen, ont certes battu la République tchèque (CEV 11) 3 sets à 2, mais ils n'iront pas plus loin que cette phase de poule.

Pour son troisième et dernier match du groupe A, la Belgique s'est imposée 21-25, 28-26, 25-20, 22-25 et 19/17 au tie-break.

Dimanche, les Red Dragons avaient déjà été battus 3-0 par la Slovénie (CEV 7), vice-championne d'Europe. Lundi, les hommes de Dominique Baeyens avaient concédé une nouvelle défaite 3-0 face à l'Allemagne (CEV 10). Belges et Tchèques sont éliminés.

Les Allemands sont en tête du groupe avec 6 points, devant la Slovénie (3 points, un match). La Belgique est 3e avec 2 points et la République tchèque ferme la marche avec un point.

Un premier verdict est aussi tombé dans le groupe B. Battus par la Bulgarie (CEV 8), les Pays-Bas (CEV 9) sont éliminées avec deux défaites en trois sets. Les Bulgares sont en tête du groupe avec 5 points. La France (CEV 3), quatrième du dernier Euro, suit avec 4 unités. La Serbie (CEV 1), championne d'Europe, est troisième avec 3 points.

Mercredi, Serbes et Bulgares s'affronteront à 14h30, Français et Néerlandais à 20h45.

Les deux premiers de chaque groupe disputeront les demi-finales, programmées le jeudi 9 janvier. Seul le vainqueur de la finale du 10 janvier pourra s'envoler pour Tokyo.

Un premier tournoi s'était tenu en août, aux Pays-Bas. Les Red Dragons avaient été battus par les Etats-Unis et les Pays-Bas et s'étaient imposés contre la Corée du Sud. Les Etats-Unis avaient décroché la qualification.

La Belgique a participé une seule fois au tournoi masculin de volley des Jeux Olympiques. C'était en 1968, à Mexico. Les Belges s'étaient classés huitièmes sur dix dans un tournoi disputé sous forme de championnat, où toutes les équipes s'affrontaient une fois.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK